Comment ABORDER une fille qu’on ne connaît pas, sans passer pour un boulet

comment aborder une filleVous aimeriez pouvoir aller parler aux inconnues qui vous plaisent… quand vous en avez envie ?

Il vous arrive parfois de croiser une jolie fille dans la rue et de ne pas oser l’aborder, de peur de paraître ridicule ?

Souvent, vous ne savez pas quoi dire pour engager la conversation avec une femme ?

Vous n’êtes pas tout seul.

C’est le cas de la plupart des mecs… Et ça a aussi été mon cas.

Dans les lignes qui suivent, vous allez découvrir comment aborder une fille que vous ne connaissez pas.

À la fin de cet article, vous saurez quoi dire au moment de l’aborder et quelle type d’approche privilégier selon telle ou telle situation. Vous connaîtrez aussi les principales erreurs à éviter.

J’écris cet article depuis un café à Paris, place de la Bastille. Et j’ai vu passer pas mal de jolies filles, classes et bien habillées. Vous comprenez pourquoi j’ai décidé de partager mes astuces d’approche avec vous.

Comment aborder une femme : la toute première chose à faire

Il vous est peut-être déjà arrivé d’aborder une fille et de sentir qu’au bout de quelques secondes elle était mal à l’aise…

On va voir juste en-dessous comment éliminer ce malaise.

Beaucoup de mecs se font rejeter dès les premières secondes de l’interaction pour la bonne et simple raison que les filles qu’ils abordent les assimilent d’office à des gros lourds.

Et que font les gros lourds ?

Ils insistent, insistent et insistent… Ils paraissent dans le besoin. Ils s’intéressent de façon beaucoup trop voyante au physique de la fille… Bref, ils sont lourds :

  • Ils font d’office des compliments sur le physique de la fille : « vous êtes charmante », « vous êtes trop belle », etc…
  • Ils ne précisent pas combien de temps ils vont rester à parler à la fille…

« Combien de temps va-t-il rester à me parler ? »

La première question que vous vous posez quand quelqu’un vous aborde et que vous êtes plus ou moins pressé, c’est celle-ci : « Combien de temps est-ce qu’il/elle va rester ? »

Rappelez-vous des fois où un vendeur de prospectus, un demandeur de dons ou n’importe quel individu que vous ne connaissiez pas vous a abordé.

Dans la plupart des cas, il ne précisait pas combien de temps il allait rester là à vous parler… et parfois, votre seule envie était de vous éclipser poliment

Maintenant, imaginez que cet individu vous ait abordé en vous précisant d’office qu’il n’en aurait que pour quelques secondes. Ça aurait tout de suite été plus rassurant pour vous, n’est-ce pas ?

Vous auriez dès le début été plus détendu… Et l’interaction se serait déroulée dans de meilleures conditions.

En séduction, c’est la même chose. Il faut que la fille que vous abordez se dise dès le début que vous n’en avez pas pour longtemps. On va voir juste en-dessous comment vous y prendre.

Précisez que vous n’en avez pas pour longtemps

Expliciter clairement que vous n’allez pas rester longtemps. Même si vous avez beaucoup de temps devant vous, faites-le.

comment aborder une inconnue : contrainte de temps

L’important, c’est que la fille que vous abordez soit dès le début la plus détendue possible. Vous devez lui faire comprendre le plus tôt possible que vous n’êtes pas un relou qui va la coller :

  • Si vous draguez dans la rue, il va falloir bien insister sur cette contrainte de temps… Et surtout la poser dès le moment où vous abordez la fille. Par exemple : « je n’ai vraiment pas le temps de rester, j’ai des amis qui m’attendent » ou « je n’ai pas le temps de rester, je suis très pressé mais si j’étais pas venu te parler je l’aurais regretté ».
  • Dans un bar, ce n’est pas indispensable. Mais ça peut être utile dans certaines situations. Vous n’êtes pas obligé de balancer une phrase comme celle au-dessus dès le début. Vous pouvez prétendre après deux ou trois minutes d’interaction que vous devez rejoindre vos amis au coin fumeur ou à une table : « Je dois rejoindre mes amis au coin fumeur » puis continuer votre discussion avec la fille comme si de rien n’était, comme si vous aviez oublié de rejoindre vos amis. L’important c’est que votre remarque ait l’air naturelle et que la fille que vous draguez comprenne que vous pouvez partir à tout moment.
  • Si vous abordez une fille dans le train ou dans le métro, vous pouvez dire quelque chose comme : « je descends dans deux stations » ou « malheureusement je n’ai pas beaucoup de temps pour discuter avec toi, j’ai des amis qui m’attendent à la station Schtroumpf ».

Mais ça va plus loin que ça…

Le fait de poser des limites vous permet de véhiculer davantage de valeur.

La fille vous perçoit davantage comme un mec qui mène une vie active et intéressante, qui a des amis et qui est demandé.

Pour ça, il vous suffit de trouver un bon prétexte qui servira de base à votre contrainte de temps. Car c’est par le prétexte que vous allez communiquer votre valeur sociale à la fille que vous abordez.

Il vous suffit d’utiliser un prétexte qui colle à ce que vous voulez que votre cible pense :

  • Si vous voulez que la fille se dise que vous avez beaucoup d’amis, utilisez un prétexte comme « j’ai des amis qui m’attendent ».
  • Si vous voulez que la fille se dise que vous attirez beaucoup les filles, utilisez un prétexte comme « je dois vraiment y aller, j’ai promis à une copine que j’irai voir ce film au cinéma avec elle ».

Tout simplement.

Un autre avantage d’une limite temporelle est qu’elle vous présente comme un challenge.

Elle donne l’impression à la fille que vous n’êtes pas acquis d’office… Qu’il va falloir qu’elle aussi elle bosse pour vous avoir.

En lui faisant comprendre que vous n’avez pas beaucoup de temps à lui consacrer, elle va comprendre que vous n’êtes pas comme tous les gros lourds qui lui collent sans arrêt aux basques et qui sont prêts à tout pour la mettre dans leur lit.

En posant une limite de temps, vous vous démarquez de la masse et paraissez plus dur à séduire.

Ces phrases d’approche qui peuvent tout changer

Oubliez ce que vous avez lu sur tous ces sites de séduction qu’on peut trouver par-ci par-là.

Ne cherchez pas à apprendre des phrases d’approche par cœur trouvées sur internet… Car ces phrases ont tourné.

Elles ont été utilisées tellement de fois par les mecs que les femmes ont commencé à s’y habituer.

En les utilisant vous vous grilleriez instantanément… Et vous vous prendriez un beau râteau.

Types d'approches pour aborder une fille

Alors concrètement, quoi dire à une fille pour l’aborder ?

Vous allez utiliser une approche contextuelle :

Vous allez l’aborder en utilisant un élément du contexte.

Par exemple : un élément de l’environnement, un élément de la situation ou un élément du look de la fille.

En utilisant une phrase d’approche contextuelle, votre approche semble naturelle aux yeux de la fille que vous abordez… et unique !

L’avantage d’une approche contextuelle est qu’elle est personnalisée en fonction de la fille et de la situation. Ce n’est donc pas une phrase toute faite que vous pouvez répéter en jouant un rôle.

2 types d’approche

Il y a deux types d’approches : les approches directes et les approches indirectes.

Une approche directe consiste à déclarer explicitement votre intérêt à la fille que vous abordez. Par exemple :

  • « J’adore ton style »
  • « Je te trouve toute mignonne »
  • « J’ai vraiment envie de faire ta connaissance »

Alors qu’avec une approche indirecte, vous ne déclarez pas directement votre intérêt à la fille. Par exemple, toujours dans l’idée d’une approche contextuelle :

  • « Tu as acheté quoi ? » (si vous vous servez de son sac de shopping pour l’aborder)
  • « Tu lis quoi ? » (si vous vous servez du magazine qu’elle est en train de lire pour l’aborder)
  • « J’aime bien ton pantalon, tu l’as acheté où ? C’est l’anniversaire d’une amie dans une semaine et je lui achèterais bien le même. »

Quelle que soit l’approche que vous allez utiliser, contextualisez-la au maximum. Elle doit être unique.

La fille que vous abordez ne doit pas sentir qu’elle est la dixième que vous abordez dans la journée.

Vous vous demandez peut-être quel type d’approche il vaut mieux utiliser ?

Je me suis posé exactement la même question il y a quelques années. Je me triturais l’esprit pour savoir quel type d’approche je devais utiliser.

Faut-il que j’utilise une approche directe ou bien une approche indirecte ? Laquelle fonctionne le mieux ?

En fait, c’est tout simple. Tout dépend de la situation :

Privilégier les approches directes pour aborder une fille dans la rue

comment aborder une fille dans la rue

Quand vous décidez d’aller séduire dans la rue, il faut que vous compreniez une chose :

Que font les femmes dans la rue ? Elles marchent, elles se déplacent, elles se dirigent d’un point A vers un point B.

Votre cible n’est pas là pour s’amuser comme en soirée. Et il y a fort à parier pour qu’elle n’en ait pas le temps.

Donc n’utilisez pas d’approche indirecte.

Préférez utiliser une approche directe, simple, efficace. Elle saura que vous n’allez pas lui faire perdre son temps… Et que vous n’avez pas que ça à faire que de draguer les femmes dans la rue.

Et si vous vous faites rejeter, votre prochaine cible n’est jamais loin.

Aborder des filles dans la rue permet de prendre bien plus de risques qu’en soirée :

Dans la rue, vous avez un nombre illimité de femmes ! Une de perdue, dix de retrouvées !

Privilégier les approches indirectes pour aborder une fille en soirée

comment aborder une fille dans un bar

En bar ou en boîte de nuit, les femmes viennent prendre du bon temps. Elles sortent pour s’amuser.

Le plus souvent, elles sortent à plusieurs, entre copines… Et elles amènent parfois des amis masculins avec elles.

Utiliser une approche directe ne vous permettra pas de franchir les obstacles que sont ses ami(e)s.

Aborder une fille entourée de ses amis avec une approche directe n’est clairement PAS la bonne solution.

Ses amis vous mettront des bâtons dans les roues (soit pour protéger leur amie, soit par jalousie, soit pour une autre raison).

Votre cible vous mettra elle aussi des bâtons dans les roues par soucis de réputation (que diraient ses copines si elles la voyaient repartir avec le premier venu ?).

C’est la raison pour laquelle vous allez utiliser pour une approche indirecte. Ses amis seront moins sur la défensive… Et ils ne vous rangeront pas dans la case du gros dragueur lourd.

Et vu que les approches indirectes présentent un taux de rejet plus bas que les approches directes, vous ne vous grillerez pas toutes vos chances d’un coup.

Et les autres filles de la soirée ne vous verront pas vous faire rejeter comme un mec désespéré.

Au contraire, en utilisant une approche indirecte vous aurez tout le temps de séduire votre cible tout en étant maté par les autres filles… qui vous verront comme un mec sociable et bien accompagné.

Une fois que vous avez engagé la discussion avec elle, il ne vous reste plus qu’à rebondir.

Et si la fille que j’aborde me rejette ?

J’ai envie de répondre : et alors ? Il y a des milliers d’autres filles qui vous attendent ailleurs (même juste à côté).

Assimilez plutôt le rejet à une victoire.

Pourquoi ? Tout simplement parce que si vous vous faites rejeter, ça signifie que vous avez tenté le coup, que vous avez affronté votre peur.

Vous vous demandez peut-être : « Et si elle le dit à ses copines ou que tous ses amis à côté me voient me faire rejeter ? ».

Je conçois que ça puisse nuire à votre réputation (surtout à la fac ou au lycée) et que ça puisse vous faire peur. Alors voilà comment faire pour ne pas vous taper l’affiche :

Pour protéger votre réputation, vous pouvez aborder votre cible lorsqu’elle est seule. Ça vous évitera (à vous et à elle) de subir la pression de ses amis.

Il est très rare qu’elle vous rejette d’une manière telle que votre réputation en prenne un coup. Au pire, vous aurez le droit au fameux « J’ai un copain… »

Et il est probable qu’elle ne parle pas de tout ça à ses copines.

Et si elle en parle, ça ne nuira pas forcément à votre réputation :

Ça pourrait même vous faire passer pour un mec qui a les couilles d’aborder une inconnue qui lui plaît, et correctement en plus. Et les filles aiment ça.

4 règles concrètes pour aborder une jolie fille avec confiance :

Pour aller encore plus loin, je vous ai préparé une fiche pdf qui contient 4 règles concrètes à suivre pour aborder les jolies filles avec confiance.

Vous allez découvrir quoi faire AVANT même de prononcer vos premiers mots. Et comment vous pouvez passer à la vitesse supérieure rien qu’en retenant ces 4 règles pratiques :

devenir bon en séduction

Ce que vous allez aussi découvrir dans cette fiche pdf :

Pourquoi les filles que vous abordez vous jettent parfois un regard confus, et comment y remédier… – page 1

L’élément le plus important lors de votre approche (c’est vraiment le truc qui peut tout changer)… – page 2

Quel ton de voix adopter pour dire votre phrase d’approche (c’est parfois le seul élément qui manque à certains mecs pour réussir 5 fois plus d’approches)… – page 3

Sur QUOI vous devez vous concentrer quand vous vous dirigez vers cette belle inconnue (non ce n’est pas sur son cul, ni sur la phrase que vous allez lui dire)… – page 5

Vous avez tout ce qu’il faut pour aborder une inconnue. Et si vous appliquez les conseils qui se trouvent dans la fiche pdf, vous sortirez clairement du lot.

Accès direct

Jack

Top