Faire rire une fille (de manière excitante) : 8 techniques solides

Si vous vous demandez comment faire rire une fille de manière excitante, vous êtes au bon endroit.

Savoir faire rire une femme est utile pour lui faire vivre des émotions positives et ainsi la mettre dans de bonnes conditions pour passer à un niveau de relation plus intime.

D’où le fameux dicton « Femme qui rit, femme à moitié dans ton lit ».

faire rire une femme pour la séduireCependant

Quand on cherche à faire rire une fille qui nous plait, on a vite fait de passer pour un clown ou pour un mec qui cherche à prouver quelque chose

On a vite fait de passer pour un mec dans le besoin et d’anéantir l’excitation qu’on avait générée auparavant…

Pour faire rire les femmes de manière excitante et produire l’effet souhaité, il faut s’y prendre d’une certaine façon.

Il faut s’y prendre d’une façon SOLIDE et masculine.

Si tu ne l'as pas déjà fait : passe ton test de SOLIDITÉ afin de déterminer si ton game est solide... ou s'il est fragile. C'est un test de 13 questions auxquelles tu vas pouvoir répondre très rapidement (durée estimée : 2 min).

En vous y prenant de cette façon, vous obtiendrez des résultats qui n’ont rien à voir avec les résultats qu’obtiennent les mecs qui utilisent les méthodes « classiques » qu’on peut trouver un peu partout sur le web et sur beaucoup de sites de séduction.

Et aujourd’hui, je vais vous livrer 8 techniques qui vont vous permettre de faire rire les filles qui vous plaisent de manière solide et masculine.

Rien à voir avec les techniques de clown ou de fragiles que vous trouverez ailleurs sur le web.

Vous n’aurez pas besoin de faire des blagues à la con, de vous montrer super drôle ou amusant, ni d’avoir un sens de l’humour ultra développé.

En appliquant une ou plusieurs des techniques que vous allez découvrir juste en-dessous, vous ferez rire la fille tout en l’amenant à ressentir votre masculinité et votre caractère dominant.

Elle se sentira complètement à l’aise à vos côtés et s’abandonnera à votre masculinité.

Mais juste avant de vous livrer ces 8 techniques, je vais poser les bases de ce qu’on va voir juste en-dessous :

Posons-nous la question : comment une fille est-elle amenée à rire ?

Dans quelle situation une fille avec laquelle on interagit est-elle amenée à rire ?

Et plus précisément à rire en étant séduite et excitée (par vous, bien évidemment) ?

Une idée ?

Un indice :

« Décalage »

Une fille se met à rire lorsqu’il y a un décalage.

Elle se met à rire lorsqu’il y a un décalage qui fait que la situation n’est plus sérieuse.

Ce décalage doit être suffisamment important pour que ce changement d’ambiance devienne évident pour la nana.

Par nature, les femmes sont suiveuses et attendent qu’on prenne les devants.

C’est la raison pour laquelle une femme initiera rarement ce décalage.

Une femme s’autorisera rarement à casser le sérieux d’une interaction, préférant se conformer au sérieux initial de l’interaction.

Du coup, si vous restez toujours sérieux, il y a de grandes de chances pour que la fille reste aussi sérieuse et ne s’autorise pas à rire (ou en tout cas pas à rire de manière excitée et séduite).

C’est la raison pour laquelle c’est à vous qu’il incombe de casser le sérieux de l’interaction.

Car c’est de cette façon que vous allez amener la fille à se lâcher, et donc à rire.

Et pour casser le sérieux de l’interaction, vous allez introduire un décalage.

Et ce décalage, vous allez le créer en déphasant la fille.

C’est-à-dire en caractérisant la fille comme étant déphasée.

Autrement dit en la caractérisant comme étant anormale dans le contexte de l’interaction.

La fille se sentant non conforme, elle va essayer comme elle peut de rentrer à nouveau dans la conformité.

« Ok Jacques, mais en quoi tout ceci va la faire rire ? »

J’y viens…

Ce déphasage, c’est VOUS qui allez le créer, et ce de manière délibérée, et évidente (en tout cas a posteriori)…

De façon à ce que la fille comprenne clairement que VOUS l’avez créé délibérément, et de manière joueuse.

De cette façon, la fille comprendra que vous jouez avec elle.

Elle comprendra que vous ne la prenez pas au sérieux.

Et ainsi, elle se laissera prendre au jeu et se mettra à rire, de manière séduite et excitée.

Ce ne sera pas un rire aux éclats, mais un rire de femme attirée et excitée.

Et c’est exactement ce que vous voulez déclencher ici.

La fille se sentira dominée par votre masculinité et votre contrôle.

Elle sentira qu’elle pourra s’abandonner entièrement à vous.

Bien…

Ces bases étant posées, commençons sans plus tarder par la première technique :

1. Faire rire une fille en l’accusant de manière joueuse :

La première façon de déphaser une femme pour la faire rire, c’est de l’accuser de manière joueuse.

Par exemple :

  • L’accuser de manière joueuse de vous mentir ou d’être malhonnête
  • L’accuser de manière joueuse d’abuser sur quelque chose
  • L’accuser de manière joueuse d’être méchante
  • etc…

Notez que j’insiste bien sur le côté joueur.

Si vous retirez le côté joueur de l’équation, votre message pourra être mal interprété et vous ne provoquerez pas les émotions désirées.

La fille doit sentir qu’à ce moment-là vous ne prenez pas l’interaction au sérieux.

Elle doit sentir que vous jouez.

En reprenant un des exemples ci-dessus, ça donnerait :

– Elle : « Je fais de la compta. »
– Vous : « Tu me mens. »
– Elle : blablabla
– Vous : « Ce n’est pas possible, tu n’as pas l’air assez sérieuse/mesquine/carrée/geek… pour faire de la compta. »
– Elle : blablabla
– Vous : « Ce n’est pas bien de mentir. » avec un petit sourire en coin
– Elle : « Hahaha mais je ne te mens pas, c’est vrai ! » en riant

2. Suggérer qu’elle n’a pas toute sa tête :

La deuxième façon de déphaser une femme pour la faire rire, c’est de suggérer de manière joueuse qu’elle n’a pas toute sa tête.

Elle vous dit quelque chose, vous l’interprétez volontairement comme étant une erreur de sa part. Vous suggérez délibérément qu’elle se trompe.

Et quand la fille insiste et tente comme elle peut de vous convaincre de la véracité de ce qu’elle vous raconte, vous accentuez encore plus votre suggestion, en suggérant de manière joueuse qu’elle n’a plus toute sa tête ou qu’elle devrait consulter.

Encore une fois, j’insiste bien sur le côté joueur.

faire marrer une filleL’objectif ici est qu’elle finisse par se rendre compte d’elle-même que vous jouez avec elle.

Et c’est en exagérant vos propos, et ce de façon joueuse, que vous amènerez la fille à comprendre que vous déconnez.

Et quand elle comprendra que vous jouez avec elle, elle se mettra non seulement à rire, mais pourra aussi vous taper gentiment pour se venger. Et quand une femme qui vous donne une tape de cette façon, c’est bon signe ;)

3. Ne pas la croire :

La troisième façon de faire rire une fille en la déphasant, c’est de vous montrer délibérément dubitatif.

Elle vous dit quelque chose, vous ne la croyez pas.

– Elle : « Je fais du handball. »
– Vous : « Je ne te crois pas. »
– Elle : blablabla
– Vous : « Non ce n’est pas possible. »
– Elle : « Mais siii, je t’assure ! Arrête hahaha :) »

Cette technique est similaire aux deux précédentes. La différence c’est qu’ici vous n’allez pas aller jusqu’à l’accuser de vous mentir ou de perdre la tête ;)

Vous pouvez mixer cette technique avec les techniques précédentes, en commençant par exemple par lui dire que vous ne la croyez pas puis en l’accusant de vous mentir ou de perdre la tête.

4. Suggérer qu’elle est bizarre :

La traiter de façon joueuse comme une personne bizarre, un boulet, un cas social

Quoi qu’en disent certaines nanas, les femmes détestent sortir du moule.

Elles détestent sortir de la conformité et être considérées comme des femmes anormales.

Et les nanas se définissant comme des rebelles ou des « anti-système » sont souvent celles qui sont le plus dans la conformité. Ce sont souvent celles qui sont les plus manipulables (et manipulées).

Les femmes sont biologiquement programmées pour se conformer à la société à laquelle elles appartiennent.

C’est une question de survie.

Une femme bizarre ou anormale est une femme qui risque l’exclusion sociale.

oeil rieurQuand vous suggérez à une fille qu’elle est bizarre, vous la sortez de la conformité.

Et elle va alors tout faire pour y revenir.

Pour ce faire, vous pouvez par exemple relever un aspect de son attitude ou de ses propos et vous en servir pour caractériser la fille comme étant bizarre, de façon joueuse.

Ça peut par exemple être sa façon de raisonner, sa façon de faire les choses, sa façon de tenir sa fourchette, sa façon de manger, sa façon d’utiliser son téléphone, certains mots qu’elle emploie, etc…

Il y a une multitude de façons de caractériser une nana comme étant bizarre.

À vous d’utiliser votre sens de l’observation et de saisir les opportunités.

La subtilité ici est de relever quelque chose qui n’est pas important pour elle.

Vous ne devez surtout pas utiliser cette technique pour vous moquer d’un de ses complexes ou d’un truc auquel elle attache de l’importance.

5. Suggérer qu’elle est extrême sur certains aspects :

Comme on l’a vu juste au-dessus, les femmes vont généralement faire en sorte de rester dans la conformité.

Et quand vous caractérisez une femme comme étant extrême, elle va faire en sorte de revenir dans la conformité en se justifiant ou en essayant de clarifier ses propos.

Et quand elle verra que vous exagérez toujours plus et qu’en fin de compte vous jouez avec elle (en gros quand elle se rendra compte que vous créez délibérément un déphasage), elle se mettra à rire.

Parfois, elle se rendra compte immédiatement que vous jouez avec elle.

Comme pour la technique précédente, vous allez utiliser votre sens de l’observation et saisir les opportunités.

Vous pouvez par exemple relever une action « extrême » (par exemple vous êtes au restaurant et elle utilise son couteau de manière un peu brutale), des propos « extrêmes » (elle vous dit qu’elle déteste telle ou telle activité), etc… :

  • « Oula, tu as l’air d’être une femme violente, il va falloir que je fasse attention. »
  • « Tu es toujours aussi violente ? »
  • « Tu as l’air catégorique, je n’ai jamais entendu quelqu’un détester autant cette activité. Tu es une fille extrême. »
  • Etc…

être drôle

Remarque : si la fille ne comprend pas votre pointe d’humour, il vaut mieux passer à autre chose et ne pas insister. Certaines femmes n’ont pas un sens de l’humour très aiguisé ;)

6. Faire rire une fille en l’imitant de manière caricaturale :

Quand vous imitez une femme en vous moquant gentiment d’elle, vous la sortez de la normalité.

Car vous sous-entendez que son comportement n’est pas normal et est sujet au rire.

Vous allez donc provoquer les mêmes réactions que précédemment, et la conduire au rire.

Vous pouvez soit l’imiter en train de parler, soit l’imiter en train de bouger, soit les deux en même temps (suivant son comportement que vous souhaitez imiter).

Mais vous n’allez pas le faire n’importe quand et n’importe comment :

Vous n’allez pas chercher à l’imiter à tout prix.
Car vous passeriez pour un mec qui en fait trop ou qui cherche à tout prix à la faire rire…

Faites-le seulement quand c’est justifié.

Par exemple quand elle parle d’une façon particulière (par exemple quand elle vous dit quelque chose de manière fière/snob/ultra enthousiaste/etc…) ou qu’elle adopte une gestuelle particulière.

Et quand vous l’imitez, imitez-la de manière caricaturale.
Imitez-la de manière exagérée.

De façon à ce qu’elle comprenne immédiatement que vous l’imitez et que vous le faites pour jouer.

comment faire rire une fille

7. Donner un point de vue exagéré ou délibérément erroné sur un des attributs de la fille :

Cette technique consiste à partager une vision volontairement exagérée ou erronée sur un des aspects de la vie de la fille.

Par exemple sur d’où elle vient, sur ce qu’elle veut faire dans la vie, sur ce qu’elle étudie, sur son métier, sur un de ses hobbies, etc…

Il s’agit de dépeindre une réalité exagérée afin que la fille se dise que vous la considérez comme hors norme (dans le sens « non conforme »).

De cette façon, elle va essayer de vous donner tort, et voyant que vous jouez avec elle, elle va se mettre à rire.

Par exemple :

– Elle : « Je fais du handball. »
– Vous : « Tu dois être ultra violente lors des matchs. »
– Elle : blablabla
– Vous : « Je suis sûr que tu fais des croche-pattes aux membres de l’équipe adverse. »
– Elle : blablabla
– Vous :c « Je te vois bien leur mettre des coups de coude discrètement. » avec un petit sourire en coin

Un autre exemple :

– Elle : « Je fais du piano. »
– Vous : « Tes voisins doivent te détester. »

Vous pouvez coupler cette technique avec certaines des techniques précédentes, par exemple en commençant par cette technique, puis lorsqu’elle essaie de vous donner tort en l’accusant de vous mentir (technique 1).

8. Volontairement mal interpréter un de ses propos :

Vous pouvez faire rire une fille de manière efficace en jouant avec ce qu’elle vous dit.

Lorsque l’opportunité se présente, vous interprétez délibérément ce qu’elle vous dit en donnant à son message un sens différent du sens initial qu’elle a voulu donner.

Ainsi, vous lui tendez un piège qui, une fois révélé, conduira aux rires.
d
Vous pouvez aussi faire exprès d’entendre autre chose que ce que la fille a voulu vous dire initialement :

– Elle : « J’adore me doucher avec cette pomme de douche. »
– Vous : « Tu adores te Toucher avec cette pomme de douche ? »

– Elle : « Je baisse le store quand la nuit tombe. »
– Vous : « Tu baises le store quand la nuit tombe… Ok… »

Faire rire une femme : ce que vous devez absolument comprendre :

Quand on cherche à conclure avec une femme qui nous plait, l’objectif n’est pas de la faire rire, mais de l’exciter.

Le rire n’est qu’un des moyens qui vous permet d’y parvenir.

Les techniques que vous venez de découvrir, vous devez les utiliser avec modération.

Même si ces techniques vous permettent de déclencher du rire de manière solide et masculine, si vous en abusez vous passerez pour un clown ou pour un mec qui cherche à prouver quelque chose.

Alors allez-y molo ;)

Bien...

Je t’ai préparé un deuxième article dans lequel tu vas découvrir une formule complète pour devenir un mâle ALPHA, et ainsi attirer les belles femmes de manière passive.

Ce qu’on va voir dans cet article est d’une importance capitale.

Je ne vais pas t’expliquer comment choper des nanas :

Je vais t’expliquer comment te forger un caractère qui va ATTIRER des nanas (ce seront elles qui voudront te choper).

Et qui plus est, comment te forger un caractère qui va attirer les bonnes nanas.
Celles qui te feront vraiment vibrer et avec lesquelles tu pourras vivre des relations excitantes et épanouissantes.

Car ces femmes-là, ces femmes qui nous excitent tant, elles sont souvent attirées par certains attributs masculins qui font défaut à beaucoup d’hommes du 21ème siècle.

Et quand tu t’es ré-approprié ces attributs et que tu as appris comment les mettre en avant, attirer ces femmes devient un jeu d’enfants :

D’une part parce qu’elles deviennent attirées par toi de manière magnétique.

D’autre part parce que la concurrence est quasi inexistante.

Et se ré-approprier ces attributs de mâle alpha, c’est plus facile qu’on le pense.

Seulement, la plupart des mecs galèrent à révéler leur caractère alpha parce qu’ils ne savent pas exactement ce que c’est.

Et quand ils ont à peu près conscience de ce que c’est, ils ne parviennent pas à en identifier les attributs.

Et au final, ils ne savent pas du tout par où commencer ni sur quoi agir pour révéler leur caractère viril et dominant.

Or, quand on a un plan d’action précis et qu’on le suit sérieusement, on peut développer son caractère alpha assez simplement… Et étonnamment rapidement.

Et c’est justement ce qu’on va voir ensemble dans cet article :

=> Devenir un mâle ALPHA : la formule complète pour attirer les belles femmes de manière passive

Tout homme a en lui les ressources nécessaires pour véhiculer une puissante aura de mâle alpha.
Il suffit juste de savoir comment les exploiter.

 

Jacques


Top