Se faire de nouveaux amis : ne tombez pas dans le piège du charlatan

Quand on veut se faire de nouveaux amis, il y a des pièges dans lesquels il ne faut pas tomber.

Dont un en particulier : le piège du charlatan.

se faire des amis développement personnelÀ la fin de cet article, vous saurez précisément en quoi il consiste… Et surtout comment l’éviter.

Car si vous tombez dedans, vous avez de grandes chances de rebuter les gens avec lesquels vous souhaitez sympathiser.

Vous pouvez ruiner tout le travail de sociabilisation que vous avez effectué auparavant avec ces gens.

J’ai déjà croisé des mecs qui tombaient dans ce piège, et je continue d’en croiser.

Même si souvent ils partent d’une bonne intention, ils font tout foirer parce qu’ils veulent griller les étapes :

Les gens n’arrivent pas vraiment à les cerner…

Et du coup ne savent pas vraiment s’ils peuvent leur faire confiance.

Peut-être que vous vous êtes déjà retrouvé dans cette situation.

Vous vous sentez relativement confiant socialement. Vous avez un bon relationnel.

Mais vous sentez que vous n’arrivez pas à développer des relations amicales durables avec les gens

Vous sentez que quelque chose cloche. Et que du coup les gens se méfient. Et ne cherchent pas vraiment à vous revoir ou à faire des trucs avec vous.

Je me suis retrouvé dans une situation similaire il y a quelques années quand je commençais à être ultra à l’aise socialement.

Malheureusement, avec toute la merde qu’on peut voir dans les médias, on a tendance à croire qu’il faut être parfait pour intéresser les gens.

Alors que c’est tout le contraire (bon pas exactement le contraire, mais vous allez comprendre d’ici une minute).

Pour se faire de nouveaux amis, c’est comme avec les belles femmes :

Il ne faut pas trop en faire

Il ne faut pas essayer de plaire à tout prix. Sinon on éveille les soupçons. On paraît trop dans le besoin.

Et du coup les gens se méfient. Ils se disent que si on essaye d’en faire trop c’est que quelque chose doit clocher quelque part.

Un peu comme si un mec essayait de vous refourguer une Audi A7 pour 2000€.

Ça paraît trop beau pour être vrai. Du coup il y a forcément une arnaque quelque part.

Alors que si le mec vous explique qu’il la vend à ce prix-là parce que la carrosserie est abimée à l’arrière, ça passe beaucoup mieux et vous êtes davantage susceptible de passer à l’action. Car vous avez tous les éléments en mains pour juger.

Tout ça pour dire que si vous n’inspirez pas confiance, si vous donnez l’impression de vouloir refourguer un truc pourri à quelqu’un, vous n’irez pas bien loin.

trouver des amis

Ne suscitez pas de la méfiance comme un marchand de tapis

Donc pour vous faire des amis (ici je parle bien d’amis ou de bons potes, pas juste des connaissances), vous ne devez pas essayer de leur plaire à tout prix.

Vous ne devez pas donner cette impression de vouloir refourguer quelque chose pour pas cher. Vous ne devez pas donner l’impression de cacher quelque chose.

Car si tout est parfait, il n’y a pas de limite. Il n’y a pas de contour.

Et sans contour, on ne peut pas cerner. On ne peut pas apprécier la personne. Car elle paraît trop irréelle. Pas authentique.

Si tu ne l'as pas déjà fait : passe ton test de SOLIDITÉ afin de déterminer si ton game est solide... ou s'il est fragile. C'est un test de 13 questions auxquelles tu vas pouvoir répondre très rapidement (durée estimée : 2 min).

Le mois dernier, lors d’une soirée en boîte, j’ai rencontré un gars sympa avec qui j’ai bien déliré.

Sauf qu’un truc clochait.

Il donnait l’impression de connaître tout sur tout. À chaque fois que je lui parlais d’un truc, il connaissait.

« Ah ouais ça aussi je connais, ah ouais, etc… »

C’était peut-être le cas, mais sur le moment ça me paraissait bizarre.

J’avais plutôt l’impression qu’il faisait ça pour se faire accepter. Pour plaire.

Du coup mon inconscient a développé un sentiment de méfiance :

S’il veut plaire comme ça, c’est qu’il a quelque chose à cacher non ? S’il avait des amis qui ont confiance en lui, il n’aurait pas besoin d’essayer de plaire comme ça, si ?

Bref, dans mon esprit quelque chose n’était pas clair. Et ça mettait un frein au développement d’une relation amicale solide avec ce mec.

Alors que s’il n’avait pas essayé de plaire à tout prix, il aurait paru plus authentique. Le développement d’une relation amicale se serait fait de manière bien plus facile et naturelle.

Donc retenez bien ceci :

N’ayez pas peur de vous montrer vulnérable

N’ayez pas peur de ne pas être parfait.

Car personne n’est parfait.

Et une personne qui semble parfaite suscite la méfiance.

N’ayez pas peur de ne pas connaître certaines choses. Justement c’est un bon point car vous montrez à votre interlocuteur qu’il a des choses à vous apporter.

Maintenant, pour pouvoir mener une interaction excitante avec une femme, encore faut-il savoir comment démarrer cette interaction, et comment la faire avancer.

Il faut d’abord engager la conversation, retenir l’attention de la fille, lui donner envie de s’investir dans cette conversation, générer de la tension sexuelle, passer à la vitesse supérieure, etc…

Tout un tas d’étapes pour passer du stade où tu ne le connais pas (ou très peu), au stade où ton interlocutrice a envie d’aller plus loin avec toi et où il ne te reste plus qu’à la cueillir.

Et toutes ces étapes, je les regroupées dans cet article.

On va passer en revue certains aspects sombres d’une conversation excitante (certains aspects que très peu d’hommes ont réussi à s’accaparer)…

Car avant même de vouloir se lancer dans une conversation avec une femme pour la séduire, il y a certains principes clés à avoir en tête.

Il y a des différences entre les hommes et les femmes que tout séducteur efficace se doit de connaître pour susciter du désir chez les femmes qui lui plaisent.

Il faudra également que tu saches comment rebondir et dynamiser une conversation.

Et bien entendu, tu devras aussi être capable de donner réellement envie aux filles d’être avec toi lorsque tu discutes avec elles.

Tu auras besoin de savoir comment faire envisager à ton interlocutrice une relation avec toi.

Et bien sûr, tu devras être capable de la faire penser au sexe, sans pour autant passer pour un obsédé.

Toutes ces étapes, on en parle en détails dans cet article :

=> Avoir la TCHATCHE avec les filles et EN FINIR une bonne fois pour TOUTES avec les râteaux

En ayant en tête ces façons de faire, tu vas pouvoir développer une tchatche séduisante plus facilement que tu ne le penses.

Même si le simple fait d’être face à une jolie fille te bloque et te fait paniquer.

Même si tu te sens incapable de tenir une conversation sur plusieurs minutes (et que donc quand tu abordes une femme, l’intérêt chute rapidement).

Jacques

Top