Peur du rejet : une technique efficace pour éliminer le stress de l’approche

Au moment fatidique de l’approche, beaucoup d’hommes sont confrontés au stress et à la peur du rejet.

Même certains séducteurs expérimentés la rencontrent encore.

Même des hommes en couple sont confrontés à cette peur du rejet…

éliminer_la_peur_du_rejet_techniqueCette véritable plaie (pourtant un avantage il y a quelques milliers d’années) vous empêche de rencontrer des femmes

En particulier des belles femmes…

Car vous avez dû remarquer que plus l’inconnue que vous croisez est belle, plus vous avez peur de l’aborder

Pourtant il existe une astuce toute simple , rapide et efficace, pour éliminer cette peur du rejet. Et vous allez la découvrir juste en-dessous…

Si tu ne l'as pas déjà fait : passe ton test de SOLIDITÉ afin de déterminer si ton game est solide... ou s'il est fragile. C'est un test de 13 questions auxquelles tu vas pouvoir répondre très rapidement (durée estimée : 2 min).

Une technique très simple pour éliminer la peur du rejet

Le problème, c’est ce sur quoi vous vous concentrez. C’est ce à quoi vous pensez au moment où vous apercevez une femme que vous pourriez aborder.

Si vous vous concentrez sur les bonnes choses, vous serez chaud. A l’inverse si vous vous concentrez sur les mauvaises choses, vous allez stresser… C’est aussi simple que ça.

Par conséquent, vous devez fixer votre esprit sur des éléments qui favoriseront votre approche et qui vous mettront dans les meilleures conditions possibles pour aborder la jolie fille que vous avez repérée.

Pour éliminer votre peur du rejet, vous devez maîtriser vos pensées à l’instant où vous voyez une fille que vous aimeriez aborder.

Vous ne devez  pas vous concentrer sur cette peur du rejet. Vous ne devez pas penser à des choses négatives.

Ne pensez pas au fait que vous ne savez pas quoi lui dire. Ne pensez pas au fait qu’elle pourrait vous rejeter. Ne pensez pas au fait qu’elle pourrait avoir peur…

Bref, oubliez cette peur. Et à la limite considérez que c’est normal (car ça l’est !). Oubliez toute pensée négative.

Concentrez-vous plutôt sur des éléments positifs, comme tous les bénéfices que vous pourriez tirer d’une approche sur une belle inconnue, même si celle-ci vous rejetait.

Concentrez-vous sur votre curiosité. Pensez à devenir curieux à son sujet.

Concentrez-vous sur ce que les femmes peuvent vous apporter.

Etc…

Trouvez votre source positive : pensez à quelque chose qui vous met de bonne humeur et qui vous remplie d’énergie et concentrez-vous sur ce quelque chose à l’instant où vous croisez une fille qui vous plaît.

Une fois que vous aurez pris cette habitude de vous concentrer sur des choses positives et qui vous excitent, tout votre corps va suivre et va même vous pousser à l’approche.

Rejet rime avec victoire

Pourquoi rejet rime avec victoire

Oui, vous avez bien lu : rejet rime avec victoire.

Pourquoi ai-je écrit une telle chose ? C’est ce que nous allons voir tout de suite.

Vous connaissez sans doute cette phrase célèbre en séduction :
« Mieux vaut un échec qu’un regret »

Un échec signifie que vous avez tenté le coup. Un regret signifie que vous n’avez rien fait, autrement dit que vous vous êtes défilé.

Vous avez sûrement connu au moins une fois cette sensation amère qui vous envahit quand vous laissez passer l’occasion d’aborder une jolie fille qui vous a fait les yeux doux… A cause du stress de l’approche.

Vous vous posez ensuite mille questions sur la meilleure manière dont vous auriez pu l’aborder… Et vous vous en voulez de n’avoir rien tenté.

Sachez une chose : il n’existe pas de « meilleure » manière d’aborder une fille.

Qui plus est, mieux vaut l’aborder d’une façon qui n’est pas la meilleure que de ne pas l’aborder du tout !

Car :

  1. En ne l’abordant pas, vous ne progressez pas
  2. En l’abordant, d’une part vous gagnez en expérience, d’autre part si votre approche se passe bien vous gagnez une relation

Et dans le cas où vous vous faites rejeter, vous tirez une leçon de cet « échec ».

Et dans ce cas d' »échec », faites-vous un debriefing (un auto-debriefing donc). Revivez en détails l’interaction. Notez les moments où ça a coincé mais aussi les moments où tout roulait.

La meilleure façon de considérer le rejet ?

Considérez le rejet comme une victoire.

Dans la rue, habituez-vous à vous faire rejeter.

Une fois que vous vous êtes pris un râteau, vous êtes chaud pour les 24h qui suivent. Essayez, vous verrez.

Considérez le rejet comme une victoire. Et n’oubliez jamais :

« Mieux vaut un échec qu’un regret »

Chauffez-vous pour maximiser vos chances de la séduire

chauffer_aborder_une_fille

Au moment d’aborder une fille, vous devez être à l’aise et confiant. Pour ça, rien de tel que de vous préchauffer.

N’avez-vous jamais remarqué que lorsque vous êtes seul et que pendant plusieurs heures vous ne parlez à personne, vous finissez par vous sentir un peu moins confiant et d’humeur moins déconneuse ?

À l’inverse, vous avez dû remarquer que lorsque vous menez une interaction dynamique avec des gens, ne serait-ce que pendant quelques minutes (voire quelques secondes !), vous vous sentez plus confiant et plus apte à attaquer tout ce qui bouge.

Vous voyez où je veux en venir ?

Si vous ne vous sentez pas très chaud avant d’approcher votre cible, il vous suffit de vous mettre dans cet état de confiance sociale avant de  l’aborder. Vous serez bien plus à l’aise et vous vous mettrez moins la pression.

Bien, maintenant comment vous chauffer efficacement ?

Que ce soit dans la rue ou en bar, il vous suffit d’aller parler à n’importe qui : ça peut être des mecs, des filles, des groupes mixtes, etc…

Vous pouvez même aller parler aux moches…  L’important, c’est de parler et d’interagir avec des gens.

Si vous séduisez dans la rue, pour vous chauffer demandez simplement l’heure ou votre chemin aux filles que vous croisez. Et ajoutez un petit sourire ou un petit compliment sur un de ses habits ou un autre élément de son style.

Bien sûr si vous connaissez l’heure ou votre chemin, faites comme si ce n’était pas le cas.

Cette technique de pré-chauffage pourra vous donner le courage nécessaire pour affronter la peur du rejet.

Pour les moins à l’aise, on peut y aller plus progressivement, en engageant peu à peu la conversation avec les inconnues avec lesquelles vous vous chauffez.

Bien...

Je t'ai préparé un deuxième article dans lequel on va voir ensemble comment devenir un meneur d'hommes.

Comme tu l'auras peut-être remarqué :

Les mecs qui ne font que suivre ne sont pas attirants.

Ou tout du moins ils sont loin d’être aussi attirants qu’ils pourraient l’être.

Et leur incapacité à mener fait qu’ils sont perçus comme peu excitants, que ce soit par les femmes ou par les hommes.

Et à l’inverse, les meneurs d’hommes sont perçus comme des mecs de statut relativement élevé, solides et excitants. Ce qui en fait des mecs attirants.

Les femmes les voient comme des amants potentiels, et les mecs veulent être à leurs côtés et faire partie de leur groupe.

La bonne nouvelle, c’est que la plupart des mecs peuvent devenir des meneurs d’hommes.

À différents niveaux.

Et avec plus ou moins de facilité.

Et aujourd’hui, on va voir ensemble un système étape par étape qui va justement te permettre de devenir ce meneur d’hommes que les mecs suivent et dont les femmes sont dingues.

Ça va te servir dans tout un tas de situations et d’environnements : avec tes potes, avec des personnes que tu viens de rencontrer, en soirée, à la fac ou au boulot, dans certaines situations inhabituelles, etc…

Cependant, ce qu’on va voir ensemble dans cet article, ce n’est pas pour tout le monde :

Certains mecs ne sont pas faits (ou pas encore faits) pour mener.

Je ne t'en dis pas plus ici, et je te laisse aller découvrir tout ça dans ce deuxième article :

=> DEVENIR UN MENEUR D'HOMMES : le système étape par étape

 

Jacques

Top