Comment VAINCRE sa timidité avec les filles : ce que vous devez comprendre

comment trouver une femme quand on est timideComment combattre sa timidité avec les filles ?

Comment surmonter sa timidité avec les femmes ?

La timidité, c’est quelque chose qui freine beaucoup d’hommes dans leurs interactions sociales.

Et dans les lignes qui suivent, on va voir ensemble un truc simple à vous mettre dans la tête qui va vous permettre de combattre cette timidité qui vous empêche d’être à l’aise avec les femmes.

Vous allez découvrir un moyen simple de réduire cette timidité au quotidien.

Si tu ne l'as pas déjà fait : passe ton test de SOLIDITÉ afin de déterminer si ton game est solide... ou s'il est fragile. C'est un test de 13 questions auxquelles tu vas pouvoir répondre très rapidement (durée estimée : 2 min).

Peut-être que souvent, quand vous croisez une fille qui vous plaît, vous êtes incapable de l’aborder. Car la peur de l’approche se fait sentir.

Peut-être que vous avez repéré une fille au boulot ou à la fac, mais que votre timidité vous empêche d’aller lui parler de manière confiante, de manière attirante.

Peut-être que quand vous sortez en soirée, vous avez du mal à discuter avec les inconnues… Et que même avec l’alcool ce n’est pas toujours facile.

Vous n’êtes pas tout seul.

Beaucoup d’hommes timides font face à ce problème.

Et beaucoup de mecs timides se tirent eux-mêmes une balle dans le pied. En se persuadant qu’ils sont timides.

Le résultat ?

Leur timidité augmente. Et ils se persuadent encore plus qu’ils sont timides. Et ainsi de suite. C’est une cercle vicieux.

Même si à la base, certains gars n’étaient pas très timides, ils ont décuplé leur timidité par ce processus malsain d’auto-persuasion négative.

Or, quand on se persuade qu’on est timide, ça ne donne pas vraiment envie de se bouger. Parce qu’on se dit qu’on est timide et donc que ça ne sert à rien d’aller vers les autres.

C’est comme si on se disait qu’on allait perdre de toute façons avant un match ou une compétition. Ça ne nous met pas dans de bonnes conditions.

Ce qui fait avant-tout qu’on est timide, c’est l’inaction.

Et ce qui fait qu’on est à l’aise, c’est l’habitude. L’habitude de faire des trucs que des mecs timides n’ont pas l’habitude de faire.

Et comme vous vous en doutez, l’habitude ça s’acquiert par la pratique. Par le passage à l’action.

Il m’est déjà arrivé à cause du boulot de ne pas sortir pendant plusieurs semaines et de perdre un peu l’habitude d’interagir avec les femmes.

Et souvent, après un mois ou deux sans avoir abordé de filles, quand j’aborde une inconnue, je ne me sens pas ultra chaud. Tout simplement parce que j’ai perdu l’habitude.

La deuxième fille que j’aborde passe beaucoup mieux. Et la troisième aussi. Etc…

C’est juste une question de se (re)mettre dans le bain.

C’est comme au sport. Quand on ne pratique pas depuis longtemps, on se refroidit. Mais l’habitude revient aussi très vite.

Si vous êtes timide avec les femmes, c’est que vous n’avez pas l’habitude de discuter avec les femmes.

Et pour devenir à l’aise avec les femmes, il suffit de créer cette habitude.

je suis timide avec les filles

Commencez par faire progressivement des trucs qui vous challengent. Des trucs qui vous font un peu peur.

Ça peut consister simplement à aller demander votre chemin à une inconnue dans la rue.

Imaginez-vous aborder 5 filles par jour en leur demandant votre chemin (et rien de plus) :

Au bout d’une semaine, arrêter une inconnue dans la rue pour lui demander votre chemin sera devenu quelque chose de normal pour vous. Ça ne vous fera plus du tout stresser. Vous serez tout à fait à l’aise avec le fait d’arrêter une jolie fille dans la rue.

Une fois que vous serez à l’aise avec ça, vous pourrez ajouter une petite difficulté en vous forçant à faire un petit compliment à la nana, juste avant de la quitter.

Vous voyez où je veux en venir ?

L’aisance sociale, ça se travaille :

C’est comme un muscle. Au début vous soulevez des charges légères (simplement demander votre chemin), puis vous ajoutez du poids (faire en plus un petit compliment à la nana).

Et à la fin, vous êtes capable d’aborder une femme avec confiance. Et de la séduire.

Beaucoup de conférenciers et experts sur les relations sociales sont d’anciens timides. Ils ont eu cette rage de perdre leur timidité et se sont donnés les moyens de le faire en adoptant régulièrement de nouvelles habitudes.

On sous-estime souvent le pouvoir des habitudes.

Souvent, les gens n’osent pas passer à l’action parce que ça leur paraît difficile et qu’ils se disent que ce sera toujours difficile.

Or, c’est souvent les premières fois que c’est difficile. Et surtout la toute première fois.

Comme je vous l’ai dit, c’est comme à la muscu. Au début on galère même à soulever des poids légers, puis à force de pratiquer on parvient à soulever des charges lourdes facilement.

timidité avec les femmes

Avec de bonnes habitudes, vous pouvez tout faire.

Comment avez-vous appris à marcher ?

Comment avez-vous appris à lire ?

Comment avez-vous appris à écrire ?

Par l’habitude.

N’oubliez jamais ça ;)

Maintenant, pour pouvoir mener une interaction excitante avec une femme, encore faut-il savoir comment démarrer cette interaction, et comment la faire avancer.

Il faut d’abord engager la conversation, retenir l’attention de la fille, lui donner envie de s’investir dans cette conversation, générer de la tension sexuelle, passer à la vitesse supérieure, etc…

Tout un tas d’étapes pour passer du stade où tu ne le connais pas (ou très peu), au stade où ton interlocutrice a envie d’aller plus loin avec toi et où il ne te reste plus qu’à la cueillir.

Et toutes ces étapes, je les regroupées dans cet article.

On va passer en revue certains aspects sombres d’une conversation excitante (certains aspects que très peu d’hommes ont réussi à s’accaparer)…

Car avant même de vouloir se lancer dans une conversation avec une femme pour la séduire, il y a certains principes clés à avoir en tête.

Il y a des différences entre les hommes et les femmes que tout séducteur efficace se doit de connaître pour susciter du désir chez les femmes qui lui plaisent.

Il faudra également que tu saches comment rebondir et dynamiser une conversation.

Et bien entendu, tu devras aussi être capable de donner réellement envie aux filles d’être avec toi lorsque tu discutes avec elles.

Tu auras besoin de savoir comment faire envisager à ton interlocutrice une relation avec toi.

Et bien sûr, tu devras être capable de la faire penser au sexe, sans pour autant passer pour un obsédé.

Toutes ces étapes, on en parle en détails dans cet article :

=> Avoir la TCHATCHE avec les filles et EN FINIR une bonne fois pour TOUTES avec les râteaux

En ayant en tête ces façons de faire, tu vas pouvoir développer une tchatche séduisante plus facilement que tu ne le penses.

Même si le simple fait d’être face à une jolie fille te bloque et te fait paniquer.

Même si tu te sens incapable de tenir une conversation sur plusieurs minutes (et que donc quand tu abordes une femme, l’intérêt chute rapidement).

Jacques

Top