Comment devenir réellement bon avec les filles ?

devenir bon avec les femmesAujourd’hui, on va parler d’un point qui me tient particulièrement à coeur.

Ça va bien plus loin que la séduction.

Bien sûr, ce qu’on va voir aujourd’hui va te permettre de devenir excellent avec les filles (si tu le mets en pratique), mais ça va bien au-delà.

Le point qu’on va aborder ensemble aujourd’hui t’aidera probablement (et je l’espère) à réellement faire quelque chose de ta vie.

Ça paraît peut-être un peu gros dit comme ça, mais ce que je vais partager avec toi aujourd’hui, je le tire d’un constat que j’ai pu faire maintes et maintes fois.

Et ce constat, c’est le suivant :

Rares sont les gens qui mènent les choses à leur terme.

Je ne sais pas si tu l’as déjà remarqué (et c’est peut-être ton cas à toi aussi), mais les gens finissent rarement les choses qu’ils entreprennent.

Ils se lancent dans de nouveaux projets, s’adonnent à de nouveaux hobbies, prennent de nouvelles résolutions… Mais abandonnent ou se désintéressent peu de temps après avoir commencé.

Parfois c’est parce qu’ils n’obtiennent pas de résultats assez rapidement, parfois c’est parce qu’ils veulent encore passer à quelque chose de nouveau, parfois c’est parce qu’ils n’ont plus le temps, etc…

Il y a toujours tout un tas de raisons pour lesquelles ces gens ne mènent pas les choses à leur terme.

Et je ne fais pas exception à la règle :

Plusieurs fois j’ai abandonné un sport que j’avais commencé à pratiquer parce que je ne progressais pas assez vite ou bien que j’avais la flemme d’y aller après les cours…

Mais heureusement, j’ai depuis le temps appris à me discipliner et à mener les choses à leur terme.

Et mener les choses à leur terme, c’est ce qui fait la différence entre les mecs qui réussissent… et les autres.

Et ça, je m’en rends compte de plus en plus.

Ne jamais rien lâcher, toujours persévérer malgré les difficultés et les échecs, croire en sa réussite… C’est ce qui fait réellement la différence entre les mecs qui ont du succès dans leur vie et les mecs un peu perdus qui ne savent pas où ils vont.

Prenons un exemple concret :

Tu commences un nouveau sport, un sport qui te fait vraiment vibrer.
Par exemple la boxe.

Les premiers entrainements, tu vas les trouver passionnants.
Tu vas grave kiffer.

Puis les semaines vont passer, et tu vas commencer à te lasser.
Soit parce que tu trouveras que tu ne progresses pas assez vite, soit parce que tu auras moins de temps (ou plutôt que tu trouveras moins de temps)…

Et tu ne seras pas le seul : généralement en début d’année le cours est plein à craquer, et puis au fil des mois les gens se pressent moins pour venir.

Ce qui fait la différence entre les mecs qui vont loin et les autres, c’est cette capacité à être assidu.

C’est cette capacité à créer une régularité et à ne jamais rien lâcher.

Je sais qu’il est tentant de toujours tester quelque chose de nouveau (un nouveau sport, un nouvel instrument de musique, de nouvelles études…), mais peut-on devenir réellement bon en passant systématiquement à autre chose une fois qu’on se familiarise avec la première activité ?

Bien sûr que non.

On devient un expert dans un sport ou un instrument de musique en se focalisant exclusivement sur ce sport ou sur cet instrument de musique.
Pas en arrêtant au bout de deux mois pour passer à autre chose.

Ce qui fait la différence entre les mecs qui réussissent et qui deviennent des champions, c’est cette capacité à mener les choses à leur terme, à aller jusqu’au bout.

Et la séduction ne fait pas exception à la règle.

Combien de mecs abandonnent et se résignent dès les premiers mois en se disant que ce n’est pas pour eux ?

Combien de mecs n’osent pas prendre le taureau par les cornes et vraiment se forcer à aller au-delà des échecs au lieu de lâcher l’affaire ?

La clé du succès, c’est la capacité de mener les choses à leur terme.
C’est la capacité de ne pas se dissiper et de pouvoir se concentrer sur une chose à la fois.

Observe un peu autour de toi et tu te rendras compte que les personnes qui réussissent vraiment sont celles qui ont su se donner à fond dans peu de choses au lieu de se dissiper dans tout un tas de futilités.

Enregistrer

Bien...

Je t’ai préparé un deuxième article dans lequel tu vas découvrir une formule complète pour devenir un mâle ALPHA, et ainsi attirer les belles femmes de manière passive.

Ce qu’on va voir dans cet article est d’une importance capitale.

Je ne vais pas t’expliquer comment choper des nanas :

Je vais t’expliquer comment te forger un caractère qui va ATTIRER des nanas (ce seront elles qui voudront te choper).

Et qui plus est, comment te forger un caractère qui va attirer les bonnes nanas.
Celles qui te feront vraiment vibrer et avec lesquelles tu pourras vivre des relations excitantes et épanouissantes.

Car ces femmes-là, ces femmes qui nous excitent tant, elles sont souvent attirées par certains attributs masculins qui font défaut à beaucoup d’hommes du 21ème siècle.

Et quand tu t’es ré-approprié ces attributs et que tu as appris comment les mettre en avant, attirer ces femmes devient un jeu d’enfants :

D’une part parce qu’elles deviennent attirées par toi de manière magnétique.

D’autre part parce que la concurrence est quasi inexistante.

Et se ré-approprier ces attributs de mâle alpha, c’est plus facile qu’on le pense.

Seulement, la plupart des mecs galèrent à révéler leur caractère alpha parce qu’ils ne savent pas exactement ce que c’est.

Et quand ils ont à peu près conscience de ce que c’est, ils ne parviennent pas à en identifier les attributs.

Et au final, ils ne savent pas du tout par où commencer ni sur quoi agir pour révéler leur caractère viril et dominant.

Or, quand on a un plan d’action précis et qu’on le suit sérieusement, on peut développer son caractère alpha assez simplement… Et étonnamment rapidement.

Et c’est justement ce qu’on va voir ensemble dans cet article :

=> Devenir un mâle ALPHA : la formule complète pour attirer les belles femmes de manière passive

Tout homme a en lui les ressources nécessaires pour véhiculer une puissante aura de mâle alpha.
Il suffit juste de savoir comment les exploiter.

 

Jacques


Top