Comment avoir la tchatche (rapidement) : 9 conseils clés

Comment avoir la tchatche (avec les filles et avec les gens en général) ?

Comment avoir la tchatche de façon à pouvoir discuter facilement et de manière captivante avec n’importe qui (ou presque) ?

exercice pour avoir de la tchatche en relations

Dans cet article, on va voir ensemble 9 habitudes clés pour développer votre tchatche

…et produire l’effet souhaité sur vos interlocuteurs (c’est-à-dire les conduire à vous trouver intéressant et captivant).

Comme vous allez pouvoir le constater, certaines des techniques qu’on va voir ensemble ici sont contre-intuitives.

Elles sont basées sur des mécanismes de psychologie qui peuvent faire une grande différence dans la façon dont les gens vous perçoivent.

On va aussi voir certaines erreurs que vous devez éviter si vous ne voulez pas être vu comme un mec ennuyeux ou comme un vulgaire baratineur par les autres.

Soyez attentif à ce qui suit.

1. Ne pas chercher à trop parler

Commençons par démonter un mythe.

Celui selon lequel “avoir la tchatche = parler beaucoup”.

Si vous lisez cet article actuellement, c’est probablement parce que vous souhaitez avoir des conversations intéressantes avec les gens…de façon à être vu comme un mec intéressant.

Sauf erreur de ma ma part, vous ne souhaitez pas être perçu comme un mec chiant et ennuyeux par les autres.

Or, si vous tombez dans le piège de trop parler ?

C’est-à-dire de raconter votre vie ou d’étaler vos exploits…

Vous risquez vite d’être perçu comme un mec ennuyeux.

avoir la tchatche étape situation discussion

Si votre interlocuteur ne peut pas en placer une, il va vite finir par s’ennuyeret vous trouver ennuyeux (voire louche, ou dans le besoin).

Il va vite finir par se trouver inintéressant à vos yeux…et du coup vous trouver inintéressant.

Car pour que la personne avec qui vous discutez vous trouve intéressant, elle doit se sentir intéressante (paradoxalement, les personnes qu’on trouve les plus intéressantes sont souvent celles qui nous font nous sentir intéressants).

discussion professeurs art moderne pour avoir la tchatche

Donc :

Ne tombez pas dans le piège de penser qu’avoir la tchatche signifie tenir des longs monologues dans l’espoir d’intéresser vos interlocuteurs.

Ce n’est pas comme ça que ça fonctionne.

Lire aussi : Comment intéresser une fille

Le mec qui a la tchatche n’est pas le mec qui parle le plus : c’est avant tout le mec qui arrive à avoir des conversations captivantes avec les autres, en les faisant se sentir intéressants.

Ce qui nous amène au conseil suivant, qui consiste à…

2. S’entraîner à écouter

Pour captiver quelqu’un par la conversation, une des clés est de parler de sujets qui l’intéressent.

C’est de parler de sujets desquels il a envie de parler, ou de sujets qui le font vibrer.

Et une des façons d’identifier ces sujets ?

C’est de l’écouter.

Car la personne en face de vous, elle vous dit tout, elle vous donne toutes les informations.

Chacune de ses phrases comporte des perches vers différents sujets de conversation potentiels que vous pouvez exploiter.

C’est en écoutant ce que vous dit votre interlocuteur que vous pourrez identifier ces sujets et rebondir au bon moment.

Lire aussi : Sujets de conversation avec une femme

avoir la tchatche communication informations culture générale

Mais ce n’est pas tout…

En pratiquant l’écoute, vous amenez aussi évidemment vos interlocuteurs à se sentir…écoutés.

Tout l’inverse du mec qui n’écoute pas vraiment et qui se contente de réfléchir à ce dont il va bien pouvoir parler ensuite (et qui n’a souvent rien à voir avec ce que lui raconte la personne en face).

Rappelez-vous : si vous voulez que les personnes avec lesquelles vous discutez vous trouvent intéressants, vous devez les faire se sentir intéressantes, importantes à vos yeux.

Et une des manières de le faire est de leur faire ressentir qu’elles ont toute votre attention.

3. Être présent

Une erreur fréquemment commise par les mecs qui sont obsédés à l’idée d’avoir une conversation captivante c’est de se réfugier dans leur tête.

C’est d’aller chercher dans leurs pensées de quoi ils pourraient bien parler pour captiver la personne en face.

Et ce pendant que la conversation bat son plein.

Résultat ?

Ils ne prêtent pas vraiment attention à ce que la personne leur dit.
Ils n’écoutent pas vraiment.
Ils sont ailleurs.

avoir la tchatche quelque chose mal cerveau

Deux problèmes se posent alors :

  1. Ils ne voient pas les perches que leur tendent leurs interlocuteurs, et du coup ne les saisissent pas.
  2. Ils ont l’air ailleurs, pas vraiment attentif à ce que leur disent leurs interlocuteurs (et inconsciemment, ces derniers le sentent).

Pour pouvoir vous connecter aux personnes avec lesquelles vous discutez, vous devez avant tout rester connecté à l’instant présent. Et pas être perdu dans vos pensées, à chercher ce que vous pourriez bien pouvoir dire pour être intéressant.

C’est la personne en face de vous qui va vous indiquer de quoi parler. À travers les phrases et les mots qu’elle utilise.

4. Interagir davantage

La tchatche, c’est comme un muscle.

Plus on l’utilise, plus elle se développe.

Donc si vous voulez développer votre tchatche, une des meilleures choses que vous puissiez faire est de la pratiquer.

En interagissant autant que possible avec les gens.

Que ce soit avec des amis ou des inconnus.

expérience avoir la tchatche avec tout le monde

Développez votre vie sociale, mettez-vous dans des situations où vous pouvez faire des rencontres et ainsi exercer votre capacité à converser avec des inconnus.

Non seulement ça vous forcera à avoir des discussions avec des gens (et donc à travailler votre tchatche), mais ça vous permettra aussi d’être souvent en mode “social”.

Ce que j’appelle le mode “social”, c’est quand votre cerveau n’est pas coincé en mode “analytique” (comme ça pourrait l’être juste après une longue séance de travail à bosser en solo sur des tâches complexes), mais est dans un état de détente où vous êtes davantage connecté à ce qui vous entoure (plutôt qu’à des problèmes qui tournent dans votre tête).

Ce mode “social”, vous l’activez en interagissant avec d’autres personnes.

Et une fois activé, vous vous sentez tout de suite beaucoup plus chaud, beaucoup plus à l’aise lors de vos conversations (jusqu’à ce qu’il soit à nouveau désactivé, suite à un certains nombres d’heures ou de jours passés en solo, sans interaction).

5. Savoir faire preuve d’enthousiasme

Celui qui a la tchatche, c’est aussi celui qui arrive à faire vivre des émotions à ses interlocuteurs.

Et notamment des émotions positives.

Pour ce faire, une des clés est déjà de ressentir vous-mêmes les émotions que vous voulez faire ressentir à vos interlocuteurs.

Car vous pouvez ensuite facilement les leur transmettre par le phénomène de contagion émotionnelle.

Car comme vous l’aurez peut-être constaté, les émotions sont contagieuses.

Votre rire, votre sourire sont contagieux.

Votre énergie positive est contagieuse.

Alors avant de chercher à faire passer à l’autre personne un bon moment, faites en sorte de passer vous un bon moment.

avoir la tchatche réponses à quelque chose en communication

Cultivez votre côté joueur.

Amusez-vous.

Ne prenez pas les choses (et les personnes) trop au sérieux (sauf quand c’est approprié ou nécessaire).

Ainsi, pour être vu comme un mec qui a la tchatche, sachez faire preuve d’enthousiasme dans vos conversations.

6. …mais pas trop non plus

Ne tombez pas non plus dans le piège de vous transformer en clown.

Ne tombez pas non plus dans le piège de sourire ou rire tout le temps.

Vous pourriez facilement avoir l’air niais ou louche.

Et votre sourire ou rire perdrait en valeur (les gens accordent naturellement plus de valeur à ce qui est rare, et moins de valeur à ce qui est commun).

Donc sachez aussi vous montrer calme et posé.

Voire même tirer la gueule par moment (par exemple si la personne en face dit quelque chose de bizarre, surprenant, ou qui ne vous plaît pas).

Retenez qu’une attitude attirante est une attitude contrastée.

Où tantôt vous souriez, tantôt vous adoptez une expression faciale plutôt neutre, tantôt vous faites la grimace…

Si vous ne l'avez pas déjà fait : passez votre test de SOLIDITÉ pour déterminer si votre attitude est SOLIDE...ou si elle est fragile. Sur les 45000 gars ayant passé le test en 2022, seulement 9000 ont vraiment un comportement d'homme solide, qui donne naturellement envie aux femmes de leur courir après.
Cliquez ici pour passer le test (13 questions, durée estimée : 2 min)

C’est aussi de cette manière que vous cultiverez votre imprévisibilité, votre capacité à surprendre les gens (plutôt que de les ennuyer par une attitude monotone).

7. Écouter régulièrement des mecs qui ont la tchatche

Avoir des modèles desquels vous inspirer peut s’avérer particulièrement efficace pour travailler votre communication.

Il peut s’agir de comédiens en one man show, d’acteurs, de personnes charismatiques de votre entourage…

Écouter (et regarder) ces personnes peut vous faire adopter sans vous en rendre compte certains de leurs traits, certaines de leurs manières de parler, certains de leurs réflexe.

Ça peut ainsi vous aider à développer votre répartie, votre sens de l’humour, la façon dont vous utilisez votre voix…

8. Avoir une vie

On a vu au début de cette liste que vous ne deviez pas trop parler de vous, pour surtout vous concentrer sur la personne en face.

Mais ça ne veut pas dire que vous ne devez pas du tout parler de vous.

Partager votre point de vue, raconter des expériences vécues permet d’apporter une valeur ajoutée à la conversation. Et, si c’est bien fait, d’augmenter votre valeur aux yeux de vos interlocuteurs (et surtout de vos interlocutrices).

D’où l’intérêt d’avoir une vie qui vous permet de vivre des expériences intéressantes, que les gens auront envie de vous entendre raconter.

Et pas une vie dans laquelle il ne se passe absolument rien.

Vos expériences vécues vous permettent aussi de crédibiliser votre parole, et ainsi de lui donner plus de poids lors que vous prenez la parole (ce qui donnera beaucoup plus envie aux autres de vous écouter).

9. S’enregistrer

Quand on parle, on ne se rend souvent pas compte de certaines erreurs ou maladresses qu’on fait.

Il est possible qu’on parle trop vite sans s’en rendre compte.

Il est aussi possible qu’on réponde à nos interlocuteurs d’une manière qui nous fait passer pour un mec stressé.

La meilleure façon de vous rendre compte de ces maladresses ?

C’est d’enregistrer vos conversations avec les autres (discrètement, avec un micro planqué sous votre chemise ou bien un petit dictaphone placé dans votre sac ou votre poche).

Puis de vous réécouter.

avoir la tchatche avec les filles lecture lien quelque chose

Vous remarquerez tout un tas de petits trucs qui peuvent être corrigés.

Et pourrez ainsi améliorer drastiquement votre manière de communiquer.

C’est une des méthodes qui m’a permis d’améliorer rapidement ma tchatche en abordage de rue : il fut un temps où j’enregistrais chacune de mes approches, pour les réécouter plus tard dans la journée (ou le lendemain) et ainsi pouvoir identifier et corriger mes erreurs et maladresses.

BONUS : Quoi dire à une femme (en fonction de votre niveau d’intimité avec elle) pour la rendre obsédée à l’idée de coucher avec vous

Si vous voulez aller plus loin sur l’art et la manière de captiver une femme par la conversation, vous pouvez jeter un oeil à cet article privé :

=> “Le GPS de la conversation” : Quoi dire à une femme (en fonction de votre niveau d’intimité avec elle) pour la rendre obsédée à l’idée de coucher avec vous

Pensez-y une minute :
 
Cette fille qui vous intéresse actuellement

S’agit-il d’une fille que vous venez tout juste de rencontrer ?
Ou bien d’une fille que vous connaissez depuis plusieurs mois ?

S’agit-il d’une fille déjà attirée par vous ?
Ou bien d’une fille froide et indifférente ?

S’agit-il d’une fille qui vous fait déjà confiance ?
Ou bien d’une fille plutôt méfiante ?

Le truc, c’est que…

Suivant le niveau d’intimité que vous avez avec une femme, vous devez adapter votre façon de lui parler.

Parce que…
 
Suivant où vous en êtes avec cette fille, ce que vous lui dites pourra être perçu comme excitant et intriguant, ou commeridicule et lourd.

Et donc soit exciter cette nana au point de lui donner envie de coucher avec vous maintenant tout de suite…soit la rendre froide comme un glaçon.
 
À votre avis… :

Comment se fait-il que certains mecs chiants et prévisibles (et parfois moches) parviennent à exciter les femmes comme jamais par leur conversation…tandis que d’autres mecs, drôles et intéressants (et parfois beaux gosses) les rendent juste froides et indifférentes ?

Ça a souvent à voir avec…

…le niveau d’intimité qu’ils ont avec la nana.

Et leur capacité à ajuster leur façon de parler en conséquence.

Je ne sais pas sur quelle fille vous avez flashé actuellement…

(Peut-être s’agit-il d’une collègue de boulot, d’une étudiante de votre fac, d’une amie de longue date, d’une nana rencontrée sur Tinder ou Instagram, d’une ex que vous aimeriez reconquérir, de la prochaine nana mignonne que vous allez croiser, ou tout simplement de votre copine ou votre femme…)

…ce qui est sûr, c’est que si vous lui parlez d’une façon qui est complètement inappropriée, vous risquez de la faire fuir (en plus d’anéantir son désir pour vous).

D’où l’importance de savoir où vous vous situez avec cette fille…et d’ajuster votre façon de lui parler en conséquence.

Je vous en dis plus ici :
 
“Le GPS de la conversation” : Quoi dire à une femme (en fonction de ton niveau d’intimité avec elle) pour la rendre obsédée à l’idée de coucher avec toi

Solidement,

Jacques


À propos de l'auteur

Expert des rapports hommes-femmes et passionné de psychologie évolutionniste, Jacques aide depuis plus de 10 ans les hommes de tout âge à reprendre le contrôle de leur vie sexuelle et sentimentale. Il est connu pour son concept unique de solidité, qui permet aux hommes d'attirer naturellement les femmes qui leur plaisent, en exploitant le potentiel masculin qui sommeille en eux.
Top