Comment éviter les blancs dans une conversation avec une fille ?

Comment éviter les blancs dans une conversation avec une fille ?

comment ne pas laisser de blancs dans une conversation

Dans les lignes qui suivent, on va voir ensemble 13 trucs que vous pouvez faire dans vos conversations avec les femmes pour éviter les moments de silence gênants

Ces moments qui vous font vous sentir mal à l’aise (et qui conduisent la fille à se sentir également mal à l’aise)…

Et qui peuvent gâcher votre rencontre ou votre rendez-vous si vous ne les gérez pas correctement.

Je m'appelle Jacques Vitelli.

Depuis 2013, j’ai pu accompagner plus de 2000 hommes dans leur quête d’une vie sentimentale et sexuelle épanouissante...

...en les aidant à décoder les femmes, pour séduire la bonne (et la garder).

Vous pouvez avoir un aperçu des transformations vécues par mes abonnés et lecteurs en consultant leurs témoignages, qui se comptent désormais par centaines.

➡️ Si vous ne l'avez pas déjà fait : passez votre test de DÉSIRABILITÉ pour déterminer si vous êtes DÉSIRABLE aux yeux de cette femme qui vous plaît...ou si au contraire vous lui donnez envie de fuir. Sur les 45 000 hommes ayant passé le test en 2023 et 2024, plus de 36 000 ont un comportement qui EMPÊCHE la femme qui leur plaît (compagne, amie, date...) de ressentir du désir (et du respect) pour eux.
Cliquez ici pour passer le test (13 questions, durée estimée : 2 min)

Commençons.

1. Savoir identifier les “mauvais” blancs

Ce premier conseil n’est pas tant un conseil pour éviter les blancs, mais plutôt pour identifier les blancs que vous devez éviter.

Car il y a des blancs qui ne sont pas problématiques, bien au contraire.

Par exemple, un moment de silence alors que vous êtes assis à côté de la fille au bout de deux heures de rendez-vous vous permet de lui faire ressentir la tension sexuelle entre vous…et de l’embrasser.

Par contre, un blanc pendant la première minute d’une conversation avec une inconnue que vous venez d’aborder risque de la mettre mal à l’aise et de gâcher cette première interaction.

silence embarrassant

En gros : les blancs réellement problématiques sont ceux qui mettent la fille mal à l’aise au point de lui donner envie de partir (c’est le cas des premières minutes de conversation avec une inconnue que vous abordez dans la rue par exemple) ou de lui faire sentir qu’il n’y a pas le feeling entre vous (ça peut par exemple être le cas au début d’un rendez-vous avec une fille avec laquelle vous n’avez pas encore fait ce qu’il faut pour créer une étincelle).

À part ces moments problématiques, un blanc dans une conversation n’est pas dramatique.

C’est naturel.

Votre job est de rester à l’aise lors de ces moments de silence.

De donner l’opportunité à la nana de relancer la conversation.

Et si au bout de quelques secondes elle est toujours muette, d’utiliser l’une des techniques ci-dessous pour meubler ce blanc.

2. Poser des questions ouvertes

Les questions ouvertes sont des questions auxquelles on ne peut pas répondre par un simple “oui” ou “non”.

Ces questions donnent souvent lieu à des réponses bien plus riches et élaborées que des questions fermées.

Elles invitent à partager des expériences, des opinions, des sentiments…

Ainsi, la nana parlera naturellement plus longtemps, ce qui réduira le risque de silences gênants dans la conversation.

Par exemple, demandez : “Qu’est-ce qui te passionne ?” au lieu de “Tu aimes aller au cinéma ?”.

Ou demandez-lui ce qu’elle aime faire pendant son temps libre ou quels sont ses centres d’intérêt.

Pour une liste complète de questions à poser à une femme, je pouvez jeter un coup d’oeil à cet article.

3. Poser des questions hypothétiques

Poser des questions hypothétiques peut être un excellent moyen d’éviter les blancs dans une conversation avec une femme.

Les questions hypothétiques permettent d’aborder différents sujets de manière imaginative et créative, sans avoir à se limiter à des situations réelles ou à des expériences personnelles.

Par exemple, vous pouvez demander : “Si tu pouvais voyager dans le temps, où et quand aimerais-tu aller ?” ou “Si tu pouvais avoir un superpouvoir, lequel choisirais-tu et pourquoi ?”

Ces questions piquent immédiatement l’intérêt de la nana. Elles conduisent celle-ci à se sentir impliquée dans la conversation.

Elle devient enthousiaste à l’idée de donner son avis sur des sujets qui peuvent être amusants, intrigants ou même philosophiques.

flirt blagues et enthousiasme

Remarque :

N’en faites pas trop. Évitez d’enchaîner les questions, pour ne pas donner l’impression d’un interrogatoire.

Et variez les thèmes abordés, pour éviter la monotonie.

4. Parler de ses passions

Parler des passions d’une femme peut être un excellent moyen d’éviter les blancs dans une conversation car ce sont des thèmes qui suscitent naturellement son intérêt et son engagement dans la discussion.

En effet, il s’agit là de quelque chose qui la passionne. Et donc dont elle aimera parler.

Vous pouvez aussi creuser le sujet facilement, sans risque de paraître lourd ou ennuyeux.

Par exemple, si la nana est passionnée de photographie, vous pouvez poser des questions sur les différents types d’appareils photo ou sur les techniques de prise de vue.

Comme on l’a vu plus haut, privilégiez les questions ouvertes. Ça incitera la nana de s’exprimer davantage.

Des questions comme : “Comment as-tu découvert ta passion pour la photographie ?” ou “Qu’est-ce qui t’inspire le plus dans la photographie ?”.

5. Explorer chaque sujet

Ne commettez pas l’erreur de rester en surface.

Si vous sautez de sujet en sujet sans explorer un minimum ces sujets, vous aurez vite fait d’épuiser tous les sujets de conversation potentiels…et vous n’aurez plus rien à dire.

Quand vous abordez un sujet de conversation, cherchez à aller au-delà des banalités. Creusez. Posez des questions plus profondes.

Par exemple, si vous parlez de voyage, plutôt que de vous limiter au nom de son pays préféré, lui demander aussi pourquoi elle l’a tant apprécié, à partir de là faire des suppositions sur sa personnalité, vous servir de ses réponses pour la taquiner, et ainsi de suite.

En explorant chaque sujet de conversation, vous pouvez également trouver des points communs avec elle. Ce qui nous amène au point suivant…

6. Trouver des points communs

Des points communs peuvent découler tout un tas de sujets de discussion qui contribueront à enrichir la conversation…et ainsi à diminuer la probabilité que des blancs apparaissent.

Par exemple, si la nana mentionne qu’elle aime le rock, vous pouvez partager votre propre intérêt pour le rock et demander quels sont ses groupes préférés.

Vous serez tous les deux naturellement enthousiastes à l’idée de discuter de ce thème. Ce qui rendra la conversation plus dynamique.

filtre langage corporel

Trouver des points communs permet aussi de créer un sentiment de connexion avec la nana.

Par exemple, si vous découvrez que vous avez tous les deux grandi dans la même ville, vous pouvez échanger sur vos expériences de vie et les endroits que vous avez fréquentés.

Mais attention au piège :

Si vous voulez susciter l’intérêt sexuel et amoureux de cette femme, évitez de trop vous attarder sur les points communs.

L’objectif n’est pas d’en faire votre amie.

Un piège dans lequel tombent un nombre incalculable de mecs quand ils commencent à parler de points communs, c’est qu’ils s’accrochent à ce sujet.

Ils se mettent à être d’accord en tout et sur tout avec la nana (ce qui est un peu normal, vu qu’ici on parle de points communs)…et manquent alors l’opportunité de faire ressentir leur esprit guerrier à cette femme.

Cet esprit guerrier que vous lui faites ressentir par vos différences que vous avez avec elle. Et par votre capacité à être en désaccord avec elle sur certains sujets.

7. Maîtriser l’art de la reformulation

Reformuler ce que vient de vous dire une femme a pour effet d’encourager celle-ci à compléter sa réponse. Et donc à parler davantage.

Ce qui a pour effet de prolonger la conversation…et donc de réduire la probabilité que des blancs apparaissent.

Quelques exemples :

Si la nana dit : “J’adore les animaux”, vous pouvez tout simplement dire : “Donc tu as une passion pour les animaux ?”

Si elle dit : “Je suis très fatiguée aujourd’hui”, vous pouvez dire : “Donc tu as eu une journée fatigante ?”

Si elle dit : “J’aime beaucoup voyager”, vous pouvez dire : “Donc tu aimes découvrir de nouveaux endroits à travers le monde ?”

discussion études scientifiques

Par la reformulation, vous pouvez également clarifier les points que vous n’avez pas bien compris ou qui nécessitent une explication supplémentaire.

Comme d’habitude, veillez à ne pas trop en faire. Utilisez la reformulation avec parcimonie, de manière stratégique. L’idée ici n’est pas de paraître inquisiteur ou d’ennuyer la nana en vous montrant monotone.

Pour une technique simple de reformulation qui marche particulièrement bien avec les femmes (et qui vous assure d’éviter les blancs aussi longtemps que vous le souhaitez), ça se passe dans mes mails privés.

Avancé :

Vous pouvez aussi paraphraser avec humour.

C’est-à-dire en reformulant ce que la nana vient de dire d’une manière amusante, en exagérant ou en faisant exprès de mal interpréter ses propos.

Émotions garanties.

8. Raconter des anecdotes

Les anecdotes peuvent être un moyen efficace d’éviter les blancs dans une conversation avec une femme. Il faut juste le faire de la bonne façon.

C’est-à-dire d’une façon spontanée (ou qui apparaît comme étant spontanée). Typiquement, en partageant des anecdotes en rapport avec le sujet de conversation en cours.

Par exemple, si vous discutez de voyage, vous pouvez parler d’une situation particulière qui vous est arrivée, ou d’un moment qui vous a marqué.

Les anecdotes peuvent également être une occasion de laisser à la fille entrevoir votre sens de l’humour ou votre intelligence émotionnelle.

9. Parler de ses émotions

Les femmes sont souvent considérées comme plus émotionnelles que les hommes. C’est en partie dû à leur capacité à ressentir et à exprimer une grande variété d’émotions.

Leur plus grande sensibilité fait qu’elles sont plus à même de ressentir des émotions complexes telles que la tristesse et la compassion, ainsi que des émotions contradictoires telles que l’amour et la haine.

En conséquence, les femmes ont souvent un désir plus fort de communiquer leurs émotions.

C’est donc un sujet dont elles peuvent parler longuement, et qui saura les captiver.

Demandez-lui par exemple ce qu’elle a ressenti lors de tel ou tel événement, ou dans telle ou telle situation.

“Qu’est-ce que tu as ressenti à ce moment-là ?”

“Comment tu te sens quand … ?”

10. La laisser parler

Ne monopolisez pas la parole.

Encouragez votre interlocutrice à parler d’elle en lui posant des questions et en laissant des pauses pour qu’elle puisse s’exprimer.

Laisser parler une femme est un excellent moyen d’éviter les blancs dans une conversation car c’est justement ce qui lui permet de s’exprimer librement…et ainsi de faire durer la conversation plus longtemps.

En ne l’interrompant pas, vous lui permettez de partager ses idées et ses expériences de manière plus complète.

Mais ce n’est pas tout…

En parlant, elle va aussi vous donner tout un tas de sujets de conversation potentiels que vous pourrez explorer

Des perches que vous pourrez saisir…

Vous permettant ainsi de prolonger encore davantage la conversation.

11. Utiliser des pauses stratégiques

Je sais, ça peut sembler paradoxal avec l’objectif de cet article (éviter les blancs), mais attendez…

Vous allez en comprendre très rapidement l’intérêt.

En laissant parfois des silences intentionnels, vous pouvez permettre à la nana de réfléchir sur la conversation et d’y contribuer de manière plus significative.

Par exemple, après avoir posé une question ou partagé une anecdote, vous pouvez délibérément laisser un moment de silence pour permettre à la fille de répondre ou de réagir.

Bien sûr, évitez les pauses trop longues ou trop fréquentes, au risque de rendre la conversation malaisante ou ennuyeuse.

12. Aborder un nouveau sujet de manière nonchalante

Vous avez épuisé le sujet en cours…

Un moment de silence apparaît naturellement…

À ce moment-là, vous pouvez tout simplement aborder un nouveau sujet, pas forcément en lien avec le précédent.

La clé ici est de le faire de manière solide.

C’est-à-dire calmement, l’air posé et détendu.

Après quelques secondes de silence.

Et pas de manière stressé, comme un mec fragile qui serait en panique à l’idée de ne plus rien avoir à dire.

13. Parler de votre environnement immédiat

Faire une observation sur l’environnement immédiat est un excellent moyen de relancer une conversation pendant un blanc.

Car c’est un sujet qui est connecté à l’instant présent, à ce qui vous entoure.

Et donc qui est forcément spontané.

Par exemple, si vous êtes dans un café, vous pouvez discuter du café ou des gâteaux proposés. Vous pouvez demander à la nana si elle a déjà été dans ce café ou si elle en connaît d’autres (ça peut d’ailleurs ouvrir la voie à de nouveaux endroits à explorer ensemble.

Si vous êtes dans un parc ou un jardin, vous pouvez parler de la nature environnante, des différentes plantes et arbres. Et par exemple poser des questions sur les fleurs préférées de la fille.

En bref, faites des commentaires sur votre environnement immédiat, comme la décoration du lieu où vous vous trouvez ou la musique qui y est jouée.

En découleront différents sujets de conversation que vous pourrez explorer.

À FAIRE : Peut-elle vous désirer (ou est-ce déjà trop tard) ?

Que ce soit avec une femme que vous venez de rencontrer ou avec votre partenaire de longue date (compagne, épouse…), vous commettez peut-être des erreurs au quotidien qui anéantissent son désir pour vous

Des erreurs parfois subtiles…
Que beaucoup d’hommes commettent en pensant bien faire…

À la longue, ces erreurs peuvent conduire une femme à ne plus rien ressentir pour un homme (même si au début elle était folle de lui)…

À perdre son respect pour lui…

Puis à le tromper.

Découvrez où vous en êtes en passant le test (durée estimée : 2 min) >>

Êtes-vous (encore) désirable aux yeux de cette femme, ou est-il trop tard ?

Jacques V.

Jacques Vitelli

Expert des rapports hommes-femmes et passionné de psychologie évolutionniste, Jacques aide depuis plus de 10 ans les hommes de tout âge à reprendre le contrôle de leur vie sexuelle et sentimentale. Il est connu pour son concept de masculinité authentique, qui permet aux hommes d'attirer naturellement les femmes qui leur plaisent, en exploitant le potentiel masculin qui sommeille en eux.