Séduction et défaut physique : comment réagir si une fille vous fait une remarque sur un de vos défauts

séduire avec un defaut physiqueQuand une fille vous fait savoir que vous avez des défauts (non musclé, acné, petite taille…) est-ce qu’il faut passer à une autre ?

Ou est-ce un test ?

Et si c’en est un, que faire ?

C’est une question qu’on m’a posé la semaine dernière. Et dont la réponse vous intéressera probablement.

Comme tout le monde, vous avez peut-être un ou plusieurs défauts physiques

…Auxquels vous attachez plus ou moins une grande importance. Une certaine gravité.
Un certain impact sur votre quotidien et sur la manière dont vous interagissez avec les filles.

Quand on a des défauts, le must c’est d’abord de faire ce qu’on peut pour les éliminer. C’est d’abord de s’arranger pour qu’ils ne nous emmerdent plus. C’est le plus simple et le plus radical.

Sauf que certains défauts seront toujours là. Certains défauts ne peuvent pas être supprimés.

Alors comment faire ?

Comment réagir si une fille que vous voulez séduire (et même les filles en général), vous fait une remarque sur ces défauts ?

Comme par exemple :

“Tu es un peu petit”
“Tu es tout maigre”
“Tu as un gros nez”
“Tu es…”
Etc, etc…
Rajoutez ici tous les défauts physiques que vous voulez.

Comment réagir à ce genre de remarques ?

La plupart des mecs interprètent ce genre de remarques comme un game over

Ils croient que ça y est c’est mort, que la fille a remarqué ce défaut physique et l’a verbalisé, alors c’est fini. On n’ira pas plus loin avec elle.

Quelle connerie !

Car une remarque de ce genre, c’est même plutôt bon signe.

Ça veut dire que la fille est intéressée en tout point et veut vous tester.

Vous avez réussi à la séduire. À vous démarquer. Mais voilà, il y a ce défaut physique qui reste.

Alors la fille décide de voir si celui-ci peut poser problème ou non. En vous testant.

Et en fonction de votre réponse à ce test, elle décidera ou non d’aller plus loin.
Elle pourra enfin juger si vous êtes définitivement un amant potentiel ou non.

Suivant votre réaction à sa petite pique, la fille pourra savoir comment vous vivez ce défaut.

Si tu ne l'as pas déjà fait : passe ton test de SOLIDITÉ pour déterminer si ton attitude est SOLIDE... ou si elle est fragile. Sur les 134 171 gars ayant déjà passé le test, seulement 28 543 ont vraiment un comportement d'homme solide.
Clique ici pour passer le test (13 questions, durée estimée : 2 min)

Et au final c’est tout con :

Si ce défaut est un problème pour vous, ce sera un problème pour elle.

Et si ce n’est pas un problème pour vous, ce ne sera pas un problème pour elle.
C’est aussi simple que ça.

Donc concrètement, à ce genre de remarques, vous devez répondre de telle manière à ce que la fille sente que vous êtes tout à fait à l’aise avec ce défaut.
Et que vous vous en foutez complètement. Que vous vivez avec et qu’il vous fait plus rire qu’il ne vous angoisse.
Bref, que ça vous passe complètement au-dessus de la tête.

À de nombreuses reprises j’ai chopé des filles plus grandes que moi qui m’avait dit “Tu es un peu petit”.

À de nombreuses reprises j’ai chopé des filles plus âgées que moi qui m’avaient dit “Tu es un peu jeune” (bon ok ce n’est pas vraiment un défaut, mais c’est le même principe)…

Quand j’étais au lycée, certains de mes potes avaient pleins de boutons sur la gueule et arrivaient quand même à choper des filles plutôt canons.

Et votre réponse n’a même pas besoin d’être élaborée pour sous-entendre que ce défaut n’a pas d’importance pour vous :

Par exemple, si la fille vous dit “Tu es un peu petit” / “Tu es un peu maigrichon”, un simple “Ouais effectivement” avec un petit sourire en coin fait largement l’affaire.

Le piège dans lequel vous ne devez pas tomber ?

C’est de répondre par la négative. C’est-à-dire de répondre par “non” ou “non ce n’est pas vrai” puis de tenter d’argumenter.
Là c’est fini.
Si vous faites ça, vous renvoyez l’image du mec pour lequel ce défaut à une importance. Sinon il n’essaierait pas de le cacher.

Donc quand une fille vous fait une remarque sur un défaut physique, acquiescez par un sourire confiant qui sous-entend que vous n’en avez rien à branler.
Et vous pouvez même faire une plaisanterie dessus.

BONUS : Une attitude qui vous permet de déclencher chez une femme un besoin COMPULSIF de coucher avec vous

Saviez-vous qu’il existe une « faille » dans le cerveau féminin que vous pouvez exploiter pour déclencher chez une femme une envie irrésistible de vous courir après ?

Cette « faille » (récemment percée à jour par deux neuroscientifiques reconnus), je vous en parle en détail dans cet article privé…

Il est encore en ligne jusqu’à la fin de la semaine, et vous allez y découvrir :

👉 Le plus puissant aphrodisiaque naturel qui existe pour une femmeet comment le déclencher rien que par votre attitude : c’est un instinct biologique programmé dans son subconscient, par des millions d’années d’évolution. D’après les neuroscientifiques, « La majeure partie de ces effets comportementaux et hormonaux ont lieu complètement sous le radar, de manière inconsciente »

👉 Une étude révélatrice qui montre avec quelle facilité le désir sexuel d’une femme pour un homme peut être INFLUENCÉet comment quelques petits malins exploitent cette « faille » du cerveau féminin pour coucher régulièrement avec des filles a priori beaucoup trop bien pour eux

👉 Comment INVERSER LES RÔLES en conduisant les belles femmes à tout faire pour vous séduire et vous prouver qu’elles méritent votre affection

👉 Une stratégie de survie du cerveau féminin que vous pouvez exploiter pour déclencher chez une femme un besoin COMPULSIF de vous dragueret de coucher avec vous.

👉 La formule qui conduit une femme à flirter ouvertement avec vouset à faire tout ce qu’elle peut pour se mettre en couple avec vous par peur qu’une autre fille ne vous mette le grappin dessus avant elle

> Voir si c’est encore dispo

Cliquez ici pour accéder à cet article tant qu’il est encore gratuit :

>> Une attitude qui vous permet de déclencher chez une femme un besoin COMPULSIF de coucher avec vous

Solidement,

Jacques

Top