Mâle dominant : 24 attributs clés de l’homme dominant (à copier-coller)

Qu’est-ce qui caractérise un mâle dominant et comment en devenir effectivement un ?

Si vous cherchez à devenir davantage dominant, vous êtes au bon endroit.

Dans les lignes suivent, nous allons voir ensemble 24 attributs clés de l’homme dominant.

male dominant animaux

En ayant en tête ces différentes caractéristiques du mâle alpha, vous serez en mesure d’avancer dans la bonne direction.

Vous saurez sur quoi bosser pour devenir davantage solide.

Et en fin de compte, vous vous sentirez plus puissant, plus confiant, plus serein.

Vous serez respecté par les hommes, et vous attirerez les femmes naturellement.

Sans compter les impacts positifs que ça aura dans tous les autres domaines de votre vie.

Si tu ne l'as pas déjà fait : passe ton test de SOLIDITÉ afin de déterminer si ton game est solide... ou s'il est fragile. C'est un test de 13 questions auxquelles tu vas pouvoir répondre très rapidement (durée estimée : 2 min).

Bien…

Commençons sans plus tarder par le premier attribut du mâle dominant :

1. Le mâle dominant sait qui il est :

Le mâle dominant sait qui il est.

Il a un système de valeurs solide qui constituent son socle de vie et qui lui permettent d’avancer dans la bonne direction.

Il ne dévie pas de son système de valeurs, mais au contraire il agit de façon à être en accord avec celui-ci.

Il met ses actions au service de ce qu’il pense être juste pour lui et sa communauté.

Même quand il est le seul à penser ce qu’il pense, il fait face. Car il sait que ce qu’il pense est vrai et juste.

C’est ce qui lui permet d’avancer en restant intègre, et de conserver son identité et sa force.

L’homme dominant se connaît.

Il a conscience de ses points forts et de ses points faibles. C’est ce qui lui permet d’agir de la meilleure façon possible quelle que soit la situation.

2. Le mâle dominant contrôle ses émotions :

Le mâle dominant n’est pas l’esclave de ses émotions.

Il sait faire la part des choses sans se laisser piéger par ses sentiments.
Il sait rester calme pendant la tempête.

Là où le mec fragile va être complètement contrôlé par ses émotions, l’homme dominant fait appel à sa raison.

L’homme dominant sait qu’il doit tenir un raisonnement rationnel. C’est ce qui fait qu’il est capable de prendre les bonnes décisions.

male dominant psychologie

Le mâle bêta, lui, va avoir beaucoup plus de mal à gérer ses émotions.

Il va avoir plus de mal à tenir des raisonnements rationnels. Il va avoir plus de mal à ne pas laisser ses émotions interférer.

Son manque de contrôle émotionnel le conduit à vaciller à la moindre perturbation extérieure.

Le mâle dominant, lui, sait rester serein en cas d’intempéries.

Il sait rester serein en cas de perturbations extérieures. Il sait rester serein et ne pas céder à la panique.

Comme un roc pendant une tempête.

Et ainsi, il est considéré comme un homme avec qui il faut être. Il est considéré comme un homme fiable sur lequel on peut compter.

3. Le mâle dominant assume :

Le mâle dominant n’a pas peur de dire ce qu’il pense. Il n’a pas peur de choquer. Il n’a pas peur de déplaire.

Il ne recherche pas la validation extérieure. Il assume ses propos.

À l’inverse, le mec fragile n’ose pas dire ce qu’il pense et préfère se cacher honteusement.

Le fragile va tout faire pour essayer de plaire. Il va même aller jusqu’à renier ses convictions et ses valeurs.

C’est ce qui fait que ce-dernier n’est pas attirant.

C’est aussi l’une des raisons pour lesquelles il est souvent traité comme une serpillère par les autres.

Comme vous l’avez compris, ce n’est pas le cas de l’homme dominant qui lui, reste lui-même, même si ça choque.

C’est ce qui fait qu’il est attirant. C’est ce qui fait qu’il est respecté.

On peut ne pas être d’accord avec lui, on peut trouver qu’il va trop loin, mais on le respecte pour son authenticité et son audace.

Le mâle dominant déplait mais attire. Le mec fragile plait mais laisse indifférent.

4. Le mâle dominant n’essaie pas d’être ami avec tout le monde :

Quand on essaie d’être ami avec tout le monde, on devient vite fade. Car on fait en sorte de plaire à tout le monde.

Or, comme il y a toujours des points de différence et de désaccord entre les gens, on a vite fait d’adopter une attitude aseptisée et de laisser tout le monde indifférent.

Si votre priorité est d’être ami avec tout le monde, vous aurez du mal à être un leader solide et respecté.

L’homme dominant passe à l’action pour être en accord avec ses buts et son système de valeurs.

C’est ce qui l’amène à devoir prendre certaines décisions qui ne font pas l’unanimité.

5. Le mâle dominant a la capacité de dire non :

Le mâle dominant n’a pas peur de dire non. Il n’a pas peur de poser des limites.

À l’inverse du mec fragile qui va avoir peur des conséquences d’un non.

Cette capacité de dire non est quelque chose que vous pouvez commencer à pratiquer dès aujourd’hui pour devenir plus dominant.

Ça vous entraine à devenir plus solide et à refuser de vous faire marcher sur les pieds.

homme brave

Alors bien sûr il ne s’agit pas de dire non pour dire non, tel un adolescent en pleine crise, il ne s’agit pas de rechercher le conflit pour rechercher le conflit, mais simplement de ne pas accepter des conditions qui vous sont défavorables ou portent atteinte à qui vous êtes.

Le mâle dominant ne se laisse pas soumettre contre ses intérêts.

6. Le mâle dominant n’a pas peur d’exprimer ses désirs :

…et notamment avec les femmes.

Quand une femme lui plaît, il n’a pas honte de lui témoigner de l’intérêt. Il n’a pas honte d’exprimer son désir.

Tout l’inverse du mec fragile qui va tout faire pour cacher son intérêt lorsqu’il interagit avec une femme qui lui plait.

L’homme dominant n’a pas peur de se montrer sexué et entreprenant avec les femmes.

C’est en partie ce qui le rend attirant. Les femmes sont excitées par son caractère entreprenant et vigoureux.

Alors quand vous interagissez avec une femme qui vous plait (surtout quand vous venez de la rencontrer), portez vos couilles en exprimant sans gêne le fait que vous la trouvez sexuellement attirante.

Mais tout en restant solide et dominant. C’est là la clé.

7. Le mâle dominant maîtrise sa gestuelle :

Le mâle dominant contrôle ses gestes.

Sa gestuelle est détendue et sereine.

Rien qu’en observant la façon dont il bouge son corps, on sent qu’il est solide.

Car il est posé. Il est détendu. Il fait ses gestes de manière consciente et contrôlée.

Tout l’inverse du mec fragile qui, lui, ne contrôle pas ses gestes.

Comme vous l’avez sans doute remarqué, les fragiles ont tendance à avoir un langage corporel stressé et nerveux. Ils font souvent des gestes brusques et incontrôlés.

On sent de la tension dans la façon dont ils bougent leur corps ou dans la façon dont ils se tiennent. On sent qu’ils ne sont pas sereins. On sent qu’ils ne sont pas à l’aise.

Ces gestes brusques et saccadés sont en fait des réactions nerveuses à des perturbations extérieures. Ça traduit le fait qu’ils ne contrôlent pas pleinement la situation.

Ce n’est pas le cas de l’homme dominant qui, lui, choisit consciemment ses gestes. Car il maîtrise la situation. Il a le contrôle sur son corps.

8. Le male dominant occupe l’espace :

Le mâle dominant n’hésite pas à occuper l’espace.

Il est présent.

Il prend naturellement de la place.

Concrètement :

  • Il se tient droit
  • Il adopte une posture ouverte qui lui permet d’occuper l’espace (cage thoracique bien ouverte vers l’extérieur, épaules en arrière)
  • Il écarte suffisamment les jambes afin que ses parties intimes ne soient pas compressées, mais au contraire libres et relaxées

Cette posture dominante est un indicateur de son statut de mâle alpha.

9. Le mâle dominant a une démarche solide :

Le mâle dominant marche de manière relativement lente, mais fait des pas fermes et lourds.

Sa démarche respire la solidité. On sent que c’est lui le patron.

À l’inverse du mec fragile qui, lui, va avoir tendance à marcher trop vite et avec des pas légers, comme une petite gazelle apeurée ;)

Vous saisissez la différence ?

Le mâle alpha sait que sa façon de marcher lui permet de se démarquer, et il l’utilise ainsi à son avantage.

10. Le mâle dominant a un regard serein :

Le mâle dominant a un regard contrôlé et serein.

Son expression faciale est détendue. On ne sent pas de stress sur son visage.

Par conséquent, on sent qu’il maîtrise la situation. On ressent sa confiance et son contrôle.

Son regard est appuyé. Il n’a pas peur de regarder de manière perçante une personne quand il discute avec elle.

Ses interlocuteurs sentent tout de suite qu’ils ont affaire à un homme solide qui contrôle la situation.

Le mec fragile quant à lui, a un regard stressé et apeuré.

Il a une expression faciale tendue. On sent de la tension dans son visage.

On sent qu’il est stressé. On sent qu’il n’est pas serein.

Son regard est fuyant et vacillant.

Il a peur de regarder les autres dans les yeux. Ce qui fait que ses interlocuteurs sentent sa fragilité. Ils sentent qu’ils n’ont pas affaire à un mec solide.

Le mâle dominant, lui, n’a pas peur de regarder les autres dans les yeux. Et il ne se cache pas honteusement lorsqu’il est surpris en train de regarder quelqu’un d’autre.

11. Le mâle dominant parle d’une voix calme et posée :

Le mâle dominant contrôle sa voix.

Sa voix est fluide.

Il prend le temps de poser ses mots.

Il parle de manière sereine, sans stress, sans tension dans sa voix.

Sa voix est profonde, elle vient de son ventre.

Le mec fragile, quant à lui, parle d’une voix stressée et saccadée.

Il a du mal à contrôler son débit ainsi que la hauteur de sa voix.

Il parle d’une voix faiblarde, qui manque de profondeur.

Et il parle rapidement, de peur qu’on lui coupe la parole ou qu’on ne le laisse pas finir.

Du coup ses mots se chevauchent maladroitement. Chaque mot empiète sur le suivant.

Et comme il stresse, on ressent de la tension dans sa voix. On sent qu’il panique.

Et ça conforte encore davantage ses adversaires ou ses agresseurs, qui ressentent encore plus la fragilité de leur proie.

Comme vous l’avez compris, ce n’est pas le cas du mâle dominant, qui lui, parle d’une voix posée, lente, sans tension.

comment reconnaitre un homme dominant

On sent qu’il contrôle la situation.

On sent qu’il est confiant.

Et ça conduit ses adversaires ou ses agresseurs à se sentir moins sûrs d’eux.

12. Quand il a quelque chose à dire, le mâle dominant le dit :

On vient de voir que le mâle dominant parlait d’une voix calme et posée, mais ça ne veut pas dire qu’il ne parle jamais fort.

Quand le mâle dominant parle, il est entendu.

Il parle suffisamment fort non seulement de façon à ce que tout le monde l’entende, mais aussi parce qu’il sait de quoi il parle.

Quand il a quelque chose à dire, le mâle dominant le dit.

Il connait la valeur des mots. Il ne parle pas simplement pour entendre le son de sa voix. Il parle quand il a quelque chose d’important à dire.

Ce n’est pas un homme qui n’a que de la gueule.

13. Le mâle dominant a un physique solide :

Le mâle dominant est puissant physiquement. Il est robuste.

Sa condition physique lui permet de faire face à des rivaux ou à des agresseurs.

Son physique est dissuasif et lui permet d’imposer davantage le respect.

masculin

Le mec fragile, quant à lui, a un physique… fragile.

Le fragile a un physique qui fait de lui une cible de choix pour les prédateurs, qui préfèrent s’attaquer à lui plutôt que de risquer de se frotter à un solide mâle dominant.

Le mâle dominant en a conscience et c’est pourquoi il passe à l’action pour solidifier toujours plus son physique.

Il ne se laisse pas aller comme un mec fragile qui délaisse complètement son corps.

14. Le mâle dominant est protecteur :

Le mâle dominant protège sa tribu et ses femelles.

En cas de conflit, il est présent pour défendre les membres de son groupe.

C’est ce qui fait qu’il est respecté et admiré. Les membres de son groupe comptent sur lui et savent qu’il sera là pour les protéger.

Tout l’inverse du mec lâche et faible qui n’est pas en mesure de protéger ses proches et préfère éviter le conflit.

Ce qui nous amène à la caractéristique suivante…

15. Le mâle dominant est paré au combat :

male dominant chez l'hommeL’homme dominant n’est pas particulièrement bagarreur, mais il est prêt à se battre si c’est nécessaire.

Il ne cherche pas la merde, mais s’il se retrouve dans un conflit il fera tout pour y mettre un terme et en sortir vainqueur.

L’homme dominant n’est pas ce mec impulsif et émotif qui va chercher la merde à chaque coin de rue. Mais si au vue des circonstances la chose logique à faire est de se battre, il le fera.

D’où l’importance d’être paré à cette éventualité et d’être prêt à tout donner en cas de conflit.

16. Le mâle dominant a un but :

C’est une facette clé du mâle dominant.

Contrairement aux mâles beta qui errent sans but, le mâle dominant a une direction.

Contrairement aux mâles beta qui se cherchent constamment, le mâle dominant se construit en passant à l’action.

Il avance chaque jour vers son but. Il ajoute chaque jour des pierres à son édifice.

Cette flamme qui l’anime et qui le fait avancer le rend extrêmement attirant.

Les autres le remarquent.

Ça force le respect et l’admiration.

17. Le mâle dominant est actif :

Encore une fois, le mâle dominant passe à l’action.

Il se donne les moyens d’atteindre ses objectifs.

À l’inverse de beaucoup de mecs fragiles, il n’attend pas que ça lui tombe tout cuit dans le bec.

Il ne laisse pas la flemme le maintenir dans l’inactivité et l’empêcher d’avancer vers ses buts.

En cas de fatigue ou de baisse de motivation, le mâle dominant est capable de trouver en lui l’énergie pour agir.

À l’inverse du mec fragile qui, lui, est passif et attend que ça se passe. Qui ne fait qu’espérer, sans jamais rien faire pour faire bouger les choses.

18. Le mâle dominant mène :

Le mâle dominant est un meneur.

Mais attention :

Il ne mène pas pour mener. Il ne mène pas pour avoir l’air davantage attirant et charismatique.

Il mène parce que c’est nécessaire. Il mène parce que c’est ce dont ont besoin les membres de son groupe.

Il mène naturellement quand la situation l’impose. Il prend le contrôle de la situation quand c’est nécessaire.

Il est pro-actif et prend les devants pour résoudre un problème ou accomplir quelque chose.

19. Le mâle dominant ne se laisse pas détourner de son but :

Qu’il s’agisse d’un objectif à court terme ou d’un objectif à long terme, l’homme dominant ne s’en laisse pas détourner.

Quand il s’est fixé un objectif, il fait tout ce qu’il faut pour l’atteindre.

male alpha psychologie

Il ne se laisse pas détourner de son but.

Le mâle dominant analyse les obstacles qui se dressent entre lui et ses buts, puis par le passage à l’action il les pulvérise ou en annule les effets, de façon à pouvoir continuer d’avancer.

Tout l’inverse du mec fragile qui, lui, se laisse facilement détourner de ses buts. Que ce soit par d’autres individus, par des tentations diverses, ou par tout autre obstacle qui se dresserait entre lui et ses objectifs.

Le mec fragile préfère éviter la difficulté, et ainsi il choisit d’abandonner.

Il préfère se résigner plutôt que de risquer une confrontation ou un effort trop important. C’est ce qui fait qu’il obtient rarement ce qu’il veut.

20. Le mâle dominant prend des risques :

Contrairement au mec fragile, le mâle dominant n’a pas peur de prendre des risques.

Il n’a pas peur de la confrontation.

Il est conscient que c’est souvent nécessaire pour pouvoir survivre ou créer un monde meilleur pour sa communauté.

À un moment ou à un autre, il devra prendre des risques pour neutraliser les obstacles qui se dressent devant lui.

21. Le mâle dominant ne laisse pas la peur le paralyser :

En cas de danger, le mâle dominant peut ressentir un léger stress, mais qui n’est autre qu’un début de montée d’adrénaline.

Lorsqu’il ressent cette excitation, il la transforme en énergie positive ou en agressivité qui lui permet de neutraliser son agresseur ou tout autre obstacle se dressant devant lui.

Il ne laisse pas ce petit stress se transformer en peur et le paralyser.

Au contraire, il accueille chaleureusement cette excitation et en fait une puissante alliée.

Et quand bien même le mâle dominant se laisserait surprendre par la peur, il se ne se laisserait pas paralyser par elle.

L’homme dominant est capable de se forcer. Il est capable de se faire violence.

Il est capable de passer à l’action en présence de la peur. Il est capable d’outrepasser cette peur.

Alors que le mec fragile, lui, redoute cette petite montée d’adrénaline et se met à complètement paniquer quand celle-ci pointe le bout de son nez.

Il laisse cette excitation se transformer en une peur incapacitante qui va l’empêcher d’agir.

22. Le mâle dominant persiste malgré la difficulté :

Le mâle dominant ne se laisse pas décourager par la difficulté.

Il a conscience que celle-ci fait partie du jeu et qu’elle est bien souvent inévitable.

À l’inverse du mec fragile qui, lui, abandonne facilement et se résigne souvent au premier obstacle.

Et ne parlons même pas des échecs: le fragile a peur de l’échec. Il en a tellement peur qu’il préfère ne rien tenter.

Comme vous vous en doutez, ce n’est pas le cas du mâle dominant qui, lui, continue d’avancer malgré les échecs.

Il a conscience que les échecs font partie du jeu.

En cas d’échec, il se relève et reprend de plus belle.

Il a la volonté de vaincre.

23. Le mâle dominant est généreux :

Le mâle dominant prend soin des membres de son groupe.

Il sait faire preuve de générosité en partageant avec eux les ressources accumulées.

C’est ce qui fait qu’il est suivi et soutenu par les autres.

C’est un homme solide et bienveillant, qui fait passer le bien de sa communauté avant son confort personnel.

comment se comporter avec un homme dominant

C’est un provider. Il apporte à sa communauté, au lieu de la vampiriser.

24. Le mâle dominant montre l’exemple :

L’homme viril ne dit pas aux autres comment se comporter ou comment agir :

Il montre.

Il montre par l’action. Il montre en donnant l’exemple.

Il vit de la manière qu’il considère être la meilleure.

Il attire les gens.

Tous, hommes et femmes, veulent être à ses côtés.

Il galvanise les autres par ses idées, sa vision du monde et de l’avenir, ou ses rêves.

Recopiez ces attributs :

Accaparez-vous ces attributs et vous vous rapprocherez de l’archétype du mâle dominant.

Vous tendrez vers cet homme dominant auquel tellement d’hommes voudraient ressembler.

Bien...

Je t'ai préparé un deuxième article, dans lequel on va casser du mythe.

Il y a un truc qu'il faut faut que tu comprennes :

Quand tu cherches à intéresser une femme, tu produis souvent l’effet inverse de l’effet escompté :

Tu la repousses.

Tu conduis la fille à te percevoir comme tous les autres mecs qui cherchent à la séduire à longueur de journée.

Et maintenant, on va voir ensemble comment t’y prendre pour produire la réaction inverse.

Je vais te livrer toute une série de stratégies efficaces pour forcer les femmes à te chasser (elles ne pourront pas s’en empêcher).

Ça te sera utile dans tout un tas de situations : juste après l’abordage, lors d’un rencard, en soirée, et plus généralement dans la vie de tous les jours – avec les nanas de ton entourage.

Ça te permettra d’amener ces nanas à te percevoir différemment de tous les autres mecs qui se comportent un tant soi peu comme des mecs dans le besoin avec elles.

Ces façons de faire sont particulièrement efficaces pour attirer les belles femmes, les femmes qui ont une certaine confiance en elles, ou plus généralement les femmes qui ont l’habitude que pas mal de mecs leur tournent autour.

Ça va te permettre d’inverser les rôles, en conduisant la fille à vouloir te chasser, et pas l’inverse.

Cependant, il va falloir comprendre certains mécanismes clés et être prêt à mettre en application certains trucs un peu osés (plus ou moins suivant l’action à mettre en place, on va en reparler dans l'article).

Je ne t'en dis pas plus ici, et je te laisse aller découvrir tout ça dans l'article :

=> FORCER les femmes à te CHASSER (elles ne pourront pas s’en empêcher) : l’ARSENAL COMPLET

Jacques

Top