Comment avoir toujours quelque chose à dire aux filles ?

avoir toujours quelque chose à direComment avoir toujours quelque chose à dire aux filles qu’on aborde ?

Comment ne pas se retrouver comme un con planté devant cette jolie brune (ou blonde ;)) qu’on a abordée ?

Comme la plupart des mecs, il vous arrive probablement d’appréhender ce moment où vous allez vous retrouver devant la fille que vous aurez abordée… 

…Et que vous n’aurez plus rien à lui dire

Vous croisez chaque jour des filles que vous aimeriez aborder...

…Mais vous trouvez peut-être difficile de vous lancer parce que vous savez qu’une fois devant elles, il y a de grandes chances pour que vous tombiez rapidement à court de choses à dire

Peut-être que vous trouvez le courage d’aborder les filles qui vous plaisent mais que peu de temps après l’abordage, vous bloquez… Ce qui fait qu’un malaise s’installe dans l’interaction et que vous avez du mal à aller plus loin…

Dans les lignes qui suivent, nous allons voir ensemble l’erreur que commettent la plupart des mecs quand ils cherchent quelque chose à dire à une fille qu’ils viennent de rencontrer

Et après m’être assuré que vous ne commettrez plus cette erreur, je partagerai avec vous la meilleure façon d’avoir toujours quelque chose à dire à une fille que vous avez en face de vous.
Ça peut être une fille que vous venez d’aborder, mais aussi une amie.

Bien, sans plus tarder, rentrons tout de suite dans le vif du sujet…

Quelle est cette fameuse erreur que commettent la plupart des mecs lors d’un blanc ?

Cette erreur, on la commet parce qu’on cherche au mauvais endroit.

On cherche quelque chose à dire à la fille, sauf qu’on ne cherche pas au bon endroit.

Quand on est en situation de blanc, on se met à réfléchir.

Et c’est bien-là le problème.

On se met à chercher dans notre tête :

On cherche dans notre mémoire ce qu’on pourrait dire à la fille.

On cherche désespérément quelque chose à lui dire qui pourrait être en rapport avec une des choses qu’elle vient de nous dire.

Le problème, c’est qu’on s’échappe de l’instant présent.

On s’échappe de notre tête.

Sauf que la fille, elle est en face de nous.
Elle n’est pas dans notre tête.

Quand on s’échappe dans notre mental, on n’est plus réellement présent :

On n’est plus en phase avec la fille.
On ne peut plus être connecté avec elle.

Peut-être qu’on va réussir à trouver quelque chose d’intéressant à lui dire, sauf que ces mots n’auront plus vraiment d’impact.

Car l’énergie avec lesquels on va les dire ne sera pas naturelle.
Elle ne sera pas vraiment spontanée.

Car on se sera mis à paniquer.
On se sera mis à trop réfléchir.
On sera déphasé.

La clé, c’est de ne pas s’échapper.

La clé, c’est de ne pas rentrer dans votre tête, mais d’en sortir.

Car l’interaction, elle ne se passe pas dans votre tête.
Elle ne se passe pas entre vous et votre mental.

Elle se passe entre vous et la fille qui se tient devant vous.

Et ce n’est pas en rentrant dans votre tête que vous pourrez discuter de manière naturelle et spontanée avec elle.

La réponse n’est pas dans votre tête.
Elle est devant vous.

Et pour la trouver, il vous suffit d’OBSERVER.

En faisant l’effort d’observer un minimum, vous trouverez une infinité de choses à dire à votre interlocutrice.

Ça peut être n’importe quoi :

  • les gens autour de vous (une personne bien habillée, un mec au look bizarre, un comportement inhabituel, etc…)
  • les lieux aux alentours (la programmation d’un cinéma, une architecture intéressante, un bar, un café, etc…)
  • la fille en elle-même (son style, son attitude, etc…)
  • Etc…

En observant, vous trouverez une infinité de sujets de conversation.
Vous trouverez une infinité de questions ou de suppositions à injecter dans la conversation :

« Tu as vu ce film ? » (en observant le cinéma derrière vous)

« Tu as un look assez original, tu étudies l’art ? » (en observant le style vestimentaire de la fille)

« Regarde le manteau de la dame, il est magnifique » (en observant une passante)

Ça peut être des banalités.
Sauf que des banalités dites avec spontanéité, ça a beaucoup plus d’impact que des trucs intéressants dits de manière pas naturelle.

En restant présent, bien ancré dans l’instant présent, vous êtes sûr de garder une attitude naturelle et spontanée.

Et avec ça, vous pouvez être sûr de ne pas foirer la rencontre comme le font malheureusement la plupart des mecs qui paniquent et se mettent à trop réfléchir.

Soyez simple, solide et efficace.

Bien…

Maintenant imaginez s’il existait une façon de faire qui vous permette de séduire facilement les filles canons

Sans faire grand chose

Là où tous les autres mecs se donnent à fond pour retenir leur attention…

Imaginez s’il existait une attitude précise à adopter, complètement opposée à celle que conseillent tous ces « coachs » et « experts » en séduction, pour donner envie à ces bombes qui vous attirent tant de réellement aller plus loin avec vous

Sans manipulation.

Sans avoir à changer qui vous êtes.

Simplement en amenant les bonnes informations et en envoyant les bons signaux, aux bons moments…

Qu’est-ce que ça changerait pour vous concrètement ?

C’est quelque chose que je n’ai réussi à conceptualiser que récemment.

Et je vous montre tout ça ici :

=> Séduire une bombe : les techniques qui fonctionnent réellement sur les femmes difficiles

Derrière ce lien :

Le vrai problème que rencontrent les mecs (même ceux qui s’y connaissent relativement bien en séduction) quand il s’agit de séduire une bombe

Quels changements effectuer dans votre attitude pour sortir du lot aux yeux d’une bombe (car il s’agit effectivement de sortir du lot, tant la concurrence est féroce)…

La méthode en 3 temps pour conclure avec une bombe (il y a pas mal de façons de faire contre-intuitives ici, et c’est probablement pour cette raison que ça fonctionne aussi bien)…

Plus la fille en question est jolie et sollicitée, plus c’est efficace.

Je vous laisse aller voir ça par vous-même dans cet article :

=> Séduire une bombe : les techniques qui fonctionnent réellement sur les femmes difficiles

Jacques

Top