Un truc que je n’aime pas faire avec les textos :

texto-piegeQuand j’étais au lycée, j’étais le genre de mec à échanger de longs textos avec les filles qui me plaisaient.

Ça n’en finissait pas.

Idem sur le tchat (le fameux msn messenger).

J’étais plutôt à l’aise (en tout cas c’est ce que je pensais à l’époque, incapable de voir que mon jeu de séduction était complètement pourri).

En fait…

Le tchat et les textos étaient le seul moyen de communication où je me sentais à l’aise avec les filles

J’étais tellement timide avec les filles qu’avec ma toute première copine j’étais incapable de discuter avec elle IRL (In Real Life, « dans la vrai vie » si tu ne comprends pas l’anglais :p).

Je ne pouvais échanger avec elle qu’en tchatant.

La plupart des discussions qu’on avait eues s’étaient faites sur le tchat msn messenger.
(on était dans le même établissement scolaire pour la petite précision)

Quand je la voyais dans la cour, j’étais pétrifié à l’idée d’aller la voir.
C’est fou, mais c’est véridique.

De toute notre relation (qui avait duré 3 semaines, après quoi elle avait rompu), je ne l’avais pas embrassée une seule fois.

J’étais vraiment coincé.
Pour te dire que je pars de loin…

Le seul moyen de communication où j’étais un minimum à l’aise avec les filles c’était à l’écrit.
Par tchat ou par texto.

Je passais des heures chaque semaine à tchatter avec les filles qui m’intéressaient (quand j’en avais le courage, car pour certaines j’avais trop peur d’initier la conversation sur le tchat)
Et pour beaucoup de ces filles, j’étais inintéressant et ne représentait pas un petit copain potentiel.

Seules certaines filles moches s’intéressaient à moi (un grand classique, je suis sûr que tu sais de quoi je parle).

Tout ça pour te dire que le tchat et les textos, ça me connaît.

Car aujourd’hui, j’aimerais te parler d’un inconvénient relatif à l’excès de sms et/ou de tchat…

Si je n’osais pas aller parler dans la vraie vie à certaines filles que je connaissais bien (grâce au tchat), c’est en partie parce que je n’avais rien à dire.

On avait déjà parlé de plein de choses sur le tchat.
Je leur avais déjà posé plein de questions de base pour mieux les connaître.
Et vice-versa.

Le combo « Timidité » + « Rien à dire » était fatal.

Et justement, aujourd’hui on va s’attarder sur ce point en particulier : le « Rien à dire ».

Quand tu passes trop de temps à échanger des textos ou à tchatter avec la fille que tu veux séduire, tu détruis peu à peu le futur rendez-vous que tu pourras avoir avec elle.

Tu amoindris la curiosité qui pimente un premier rendez-vous avec une fille.
Tu grilles des cartouches qui pourraient t’être utiles au moment où tu vas revoir la fille en question.

Cette remarque est particulièrement valable si tu es timide (car à la limite un mec vraiment à l’aise trouvera toujours quelque chose à dire ou ne se laissera pas déstabilisé par le fait de n’avoir plus rien à dire)

Les textos, je ne les utilise que pour mettre la fille en confiance (si besoin) avant de lui proposer un rendez-vous, et pour maintenir le contact avec une fille (histoire qu’elle ne m’oublie pas).

Je ne m’en sers jamais comme moyen de discussion profonde.

Je garde ça pour le moment où j’aurai la fille en face de moi, dans la vraie vie.

Si tu manques souvent de choses à dire quand tu discutes avec une fille qui te plait, pense à tout ça.

Tu auras plus de choses à dire en face à face.

Et si on parle de ta copine, ta relation sera plus authentique, car ce que vous vous direz sera dit dans la vraie vie.

Ceci dit, ne prends pas au pied de la lettre tout ce que je viens de partager avec toi ici.

J’ai des potes qui échangent énormément par textos et qui arrivent à conclure.
C’est leur style, tout dépend de la personne.
Mais je pense qu’ils séduiraient plus efficacement s’ils limitaient leurs échanges de texto.

Le seul avantage d’une grande utilisation des textos est la mise en confiance de la fille.
C’est particulièrement intéressant si c’est une inconnue qu’on a abordée dans la rue et qui ne nous connait pas plus que ça.

Mais encore une fois il ne faut pas en abuser, sinon on tue progressivement la curiosité et l’excitation liées au futur rendez-vous.

Donc il faut bien doser.

Pour moi, les textos servent uniquement à teaser un peu et si besoin à mettre la fille en confiance, en vue d’une rencontre dans la vraie vie.

Bien...

Je t'ai préparé un deuxième article, dans lequel on va casser du mythe.

Il y a un truc qu'il faut faut que tu comprennes :

Quand tu cherches à intéresser une femme, tu produis souvent l’effet inverse de l’effet escompté :

Tu la repousses.

Tu conduis la fille à te percevoir comme tous les autres mecs qui cherchent à la séduire à longueur de journée.

Et maintenant, on va voir ensemble comment t’y prendre pour produire la réaction inverse.

Je vais te livrer toute une série de stratégies efficaces pour forcer les femmes à te chasser (elles ne pourront pas s’en empêcher).

Ça te sera utile dans tout un tas de situations : juste après l’abordage, lors d’un rencard, en soirée, et plus généralement dans la vie de tous les jours – avec les nanas de ton entourage.

Ça te permettra d’amener ces nanas à te percevoir différemment de tous les autres mecs qui se comportent un tant soi peu comme des mecs dans le besoin avec elles.

Ces façons de faire sont particulièrement efficaces pour attirer les belles femmes, les femmes qui ont une certaine confiance en elles, ou plus généralement les femmes qui ont l’habitude que pas mal de mecs leur tournent autour.

Ça va te permettre d’inverser les rôles, en conduisant la fille à vouloir te chasser, et pas l’inverse.

Cependant, il va falloir comprendre certains mécanismes clés et être prêt à mettre en application certains trucs un peu osés (plus ou moins suivant l’action à mettre en place, on va en reparler dans l'article).

Je ne t'en dis pas plus ici, et je te laisse aller découvrir tout ça dans l'article :

=> FORCER les femmes à te CHASSER (elles ne pourront pas s’en empêcher) : l’ARSENAL COMPLET

Jacques

Top