Quoi dire à une fille très belle pour susciter son intérêt ?

que dire à une fille qui nous plaîtLes filles très belles sont abordées sans arrêt.

Par beaucoup de mecs.

Et vous vous doutez que certaines questions reviennent sans cesse.

Les très belles femmes sont harcelées par des mecs qui leur posent tout le temps les mêmes questions.

Ces mecs essaient de faire de leur mieux, mais se plantent lamentablement…

On ne peut pas leur en vouloir. Car ce n’est pas toujours facile. Surtout quand on n’a pas appris comment faire.

Quand on veut parler à une fille jolie dans le but de la séduire, il y a une manière de faire efficace. Et les autres, avec lesquelles on perd son temps…

Si tu ne l'as pas déjà fait : passe ton test de SOLIDITÉ afin de déterminer si ton game est solide... ou s'il est fragile. Sur les plus de 100 000 gars ayant passé le test, à peine 10 000 ont une attitude vraiment solide.
Le test comporte 13 questions (durée estimée : 2 min).

Susciter l’intérêt d’une fille jolie, c’est plus facile qu’on ne le pense

Il suffit juste d’être différent.

Et être différent, ça commence par ne pas dire la même chose que les centaines de mecs qui l’ont abordée avant vous.

Car si vous vous y prenez de la même manière que tous ces types, vous ne lui donnerez pas envie de vous répondre.

Elle se dira que comme tous ces autres mecs, vous êtes à fond sur elle et vous n’êtes là que pour essayer désespérément de la draguer.

Cette jolie fille doit pouvoir se dire que vous êtes différent. Elle doit pouvoir se demander pourquoi vous ne la draguez pas comme les autres mecs. Elle doit pouvoir douter :

Pourquoi il ne me pose pas toutes ces questions que les mecs me posent habituellement ? Il doit avoir quelque chose de différent.

Ça suscite la curiosité de la fille. Et ça la pousse à vouloir en savoir plus. Que ce soit de manière consciente ou inconsciente.

Quoi dire à une très belle femme pour qu’elle se dise que vous êtes différent des autres ?

Demandez-vous d’abord ce que disent la plupart des mecs qui vont lui parler. Et bannissez de votre plan d’attaque les questions qui reviennent tout le temps.

Je vais vous faciliter les choses :

En général, ce sont les questions du genre : « Tu viens d’où ? », « Tu fais quoi dans la vie ? », « Tu viens souvent ici ? », « Tu écoutes quoi comme musique ? », etc… Toutes les questions banales qu’on entend à chaque soirée.

Les jolies filles en ont marre d’être soumises sans arrêt à des interrogatoires.

Quand un mec commence à leur poser des questions de ce genre, elles le rangent directement dans la case « mec ennuyeux ». Que ce soit de manière consciente ou inconsciente.

parler aux filles jolies

Et vous savez quoi ?

Ce qui fait la différence, ce n’est même pas le contenu de ces questions.

Ce n’est même pas leur sens. C’est leur forme.

Je vais vous donner un exemple parlant. Asseyez-vous bien :

Il vous suffit de dire « Toi tu viens pas de Paris. » au lieu de « Tu viens d’où ? » pour sortir complètement du lot.

Pourquoi ? Parce que :

  1. La fille n’a pas l’habitude d’entendre ça (d’habitude c’est la fameuse question « Tu viens d’où ? »/« Tu habites où »/etc…
  2. Vous faites sentir à la fille que vous êtes doué d’un certain sens de l’observation (même si ce que vous lui dites est faux, et que dans notre exemple elle vient effectivement de Paris), car vous sous-entendez que vous savez observer (quand la fille va vous demander pourquoi vous avez affirmé cela, vous allez lui donner des détails).

Mais ce n’est pas tout…

Tourner votre réplique sous cette forme vous permet de dynamiser la conversation

C’est ma fameuse technique de l’affirmation.

Cette technique qui force la fille à vous répondre. Surtout si ce que vous avez dit est faux (en réalité, c’est même mieux que votre affirmation soit fausse, car ça force vraiment la fille à vous répondre).

Vous lui dites ensuite pourquoi vous pensez qu’elle n’est pas parisienne. Que pour vous les parisiennes sont plutôt comme ça, plutôt comme ci, alors que elle elle est plutôt du genre comme cela, etc…

que dire à une fille que l'on ne connaît pas

En mettant cette technique en application, vous sortez clairement du lot. Instantanément.

Vous voyez à quel point la tournure d’une seule phrase peut faire la différence ? Même si au final vous allez discuter des mêmes choses, des mêmes informations que si vous aviez posé ces questions banales que posent la plupart des mecs ?

C’est la manière de faire qui est différente. C’est la vibe de l’interaction.

Bien…

Je t’ai préparé un deuxième article dans lequel on va voir un truc qui peut faire une grosse différence dans tes interactions avec les nanas qui te plaisent :

« Pourquoi tu ne réussiras jamais à la séduire (et tu la feras fuir dès le premier rencard) si tu t’y prends de cette façon »

On va voir ensemble la raison principale pour laquelle la plupart des filles un minimum jolies s’emmerdent lors d’un rencard avec un mec…

…et comment tu peux t’y prendre pour être vu différemment (et donc sortir du lot).

Le tout en faisant moins d’effort que la plupart des mecs.

Vues de loin par un œil non-averti, ces façons de faire peuvent même passer pour des grosses erreurs de débutant.

En voyant un mec faire ce genre de truc dans un rencard, on pourrait facilement se dire qu’il s’y prend n’importe comment et que ce rendez-vous est extrêmement chiant.

On pourrait facilement se dire que la fille s’ennuie.

Mais ça, ce ne sont que les apparences.

Car ce qu’il se passe en-dessous à ce moment-là, c’est quelque chose de complètement différent.

S’il y a une fille jolie qui t’intéresse et que tu as envie de sortir du lot à ses yeux (de façon à l’intriguer et à lui donner envie d’aller plus loin avec toi), alors tu dois prendre conscience de cette erreur que commettent tout un tas de mecs (et que tu commets probablement toi aussi).

Cette erreur qui les conduit à être perçus comme des mecs chiants et prévisibles par les nanas qu’ils convoitent.

Et tout ça, on en parle en détail ici :

=> Pourquoi tu ne réussiras jamais à la séduire (et tu la feras fuir dès le premier rencard) si tu t’y prends de cette façon


Jacques

Top