Un mécanisme terriblement efficace pour donner envie à une fille de vous chasser :

Dans les lignes qui suivent, je vais vous parler d’un mécanisme terriblement efficace quand il s’agit de donner envie à une femme de vous chasser.

Ce mécanisme, c’est l’une des bases d’un jeu de séduction efficace.

En ayant ce mécanisme en tête, vous pourrez séduire de manière efficace les filles qui vous plaisent.
Vous saurez comment renverser la vapeur en donnant envie à ces filles de vous séduire.

Un des gros soucis qu’ont les hommes quand il s’agit d’aller plus loin avec les femmes qui leur plaisent, c’est qu’ils ne parviennent pas vraiment à susciter du désir chez ces femmes

Ils ne parviennent pas à susciter une puissante excitation qui conduiraient ces femmes à ne vouloir qu’eux, et pas les autres.

Ou tout du moins, ils ne parviennent pas à susciter suffisamment de désir pour que ces femmes soient un tant soit peu attirées et aient vraiment envie d’aller plus loin avec eux.

Et le mécanisme qu’on va voir ensemble juste en-dessous va justement vous permettre d’amener des femmes pas spécialement intéressées à avoir envie (et le mot est faible) d’aller plus loin avec vous.

Pour illustrer ce mécanisme, je vais vous raconter une petite histoire de mon vécu :

C’était il y a quelques années, un soir de septembre (un vendredi soir si je me souviens bien).

Un de mes meilleurs potes sortait en boîte avec sa copine et des copines de sa copine (et d’autres gars je crois).

Et il m’avait invité à se joindre à eux, avec d’autres de ses potes.

Parmi les amies de la copine de mon pote, il y avait cette grande blonde aux yeux bleues, en robe noire et en talons.
Très sexy.

Au début de la soirée, quand on s’était tous retrouvés dans la rue avant d’aller en boîte, elle avait l’air indifférente.
Elle ne me calculait même pas.

Une fois dans la boîte, j’ai engagé la discussion avec elle.

Elle n’avait pas l’air intéressée plus que ça.

Puis j’ai commencé à user de mon humour et à la taquiner un peu.

Sur la piste de danse, j’ai ensuite essayé de danser avec elle. Et elle m’a envoyé bouler.

Sans perdre ma bonne humeur, j’ai continué à déconner avec elle et à la taquiner, tout en tentant de temps en temps de danser avec elle.

Et à nouveau elle m’envoyait bouler.

Je ne me montrais jamais déstabilisé et ma solidité a payé : on a fini par danser ensemble.
Rien de bien torride, simplement une petite danse banale.

C’est là que ça va devenir intéressant…

Après avoir dansé avec elle une ou deux minutes, je me suis éclipsé pour aller voir mes potes.

Une remarque importante pour mieux comprendre la suite de l’histoire :

À cette période, j’avais entamé une relation avec une fille qui me plaisait.

Et comme j’ai des principes et que je m’arrange pour ne pas tromper une fille avec laquelle je suis en couple, je n’avais pas l’intention d’aller plus loin qu’une petite danse avec cette fille de la boîte.

Je voulais juste m’amuser un peu, mais sans non plus tromper ma copine.

Bien…

Revenons à l’histoire :

Après avoir dansé avec cette belle blonde une ou deux minutes, je me suis éclipsé pour aller voir mes potes.

Et devinez quoi…

Après quelques minutes, la blonde est venue me voir et, l’alcool aidant, s’est mise à danser avec moi et à être de plus en plus tactile.

Or, comme je ne voulais pas aller plus loin qu’une petite danse avec cette fille, je me montrais relativement indifférent.

Je me contentais de danser avec elle, et quand elle se montrait trop entreprenante physiquement, je la repoussais légèrement.

Et devinez quoi…

Cette attitude l’a excitée encore plus.

Et elle s’est mise à essayer de m’embrasser.

Sauf que je tournais la tête en lui disant que ce n’était pas possible.
Toujours bien sûr en gardant ma bonne humeur et en continuant à danser avec elle ;)

Et devinez quoi…

Ça l’a excitée encore plus.

Et elle s’est mise à devenir un peu violente :p

Elle m’a plaquée violemment contre un mur. Et je devais esquiver tant bien que mal ses tentatives d’embrassade (comme elle n’arrivait pas à m’embrasser, elle s’attaquait à mon cou).

Cette fille était magnifique et était très chaude.
Autant vous dire que ce n’était pas chose facile de résister.

Je suis ensuite parvenu à m’extraire de son étreinte pour me rendre aux toilettes.

Et devinez quoi…

Elle m’y a suivi.

Et dans les parties communes, alors qu’il n’y avait personne, elle s’est jetée sur moi, a détaché ma ceinture et a quasiment réussi à me choper le sexe.

À ce moment-là quelqu’un est entré dans la pièce et ça s’est calmée.

L’histoire s’arrête là.

Vu qu’il était tard, la fille est partie avec ses copines. Puis je suis resté encore un peu avec mes potes – potes qui m’avaient regardé de manière complètement abasourdie quand cette belle blonde m’avait plaqué contre le mur pour essayer de m’embrasser.

Ce qu’il faut retenir de tout ça :

Le mécanisme que j’ai voulu illustrer ici, c’est le fameux mécanisme du « Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis. »

Au début de la soirée, j’étais celui qui suivait la fille.
Et à ce moment-là, celle-ci me fuyait.

Puis, lorsque je me suis mis à fuir, elle s’est mise à me suivre.

Et cette attitude l’a terriblement excitée.
Un peu comme un chat devant lequel on agite un pelote de laine et qui n’arrive pas à l’attraper.

Cette pelote de laine devient une obsession.
Je suis devenu une obsession pour cette tigresse assoiffée de chaire fraiche :)

Maintenant, pensez-vous que je serais devenir une telle obsession si j’avais continué à me montrer entreprenant avec elle tout au long de la soirée ?

Pensez-vous que je serais devenir une telle obsession si je ne m’étais jamais retiré et montré un peu distant ?

Probablement pas.
L’interaction n’aurait peut-être même rien donné.

En tout cas, cette fille n’aurait pas été autant excitée.

Tout ça pour dire que pour donner envie à une femme de vous chasser, il faut savoir vous mettre en position du chassé.
En position de la proie.

Parce que si vous gardez toujours votre rôle de prédateur, elle ne pourra jamais adopter ce rôle.
Elle sera toujours la proie, et vous le prédateur.

En inversant les rôles, vous lui donnez justement la possibilité de devenir le prédateur.
Vous lui donnez la possibilité et l’envie de vous chasser.

Et lorsqu’elle a décidé de vous bouffer, la partie est gagnée ;)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Bien…

Je t’ai préparé un deuxième article dans lequel je vais te livrer un process qui te permet de trouver ta femme idéale, de te caser avec elle, et de vivre une belle relation avec elle.

Car trouver la femme parfaite, c’est possible.

Et la garder une fois qu’on l’a trouvée, c’est possible également.

Et c’est justement ce dont on va parler dans ce deuxième article.

Ça paraît un peu gros comme promesse, mais attends de lire la suite… Tu vas apprendre pas mal de trucs intéressants ;)

Rencontrer et se caser avec la femme idéale, tout homme normalement constitué peut le faire.

Simplement, la plupart des mecs commettent différentes erreurs qui les empêchent de se caser avec une fille qui leur plait vraiment.

Ces erreurs, elles sont au nombre de 4. Et ces 4 erreurs, on va les passer en revue dans l’article.

Ces 4 erreurs, elles empêchent les mecs qui les commettent de se caser durablement avec la femme idéale.

Ça les empêche de rencontrer des femmes qui leur plaisent vraiment et avec lesquelles ils peuvent vraiment s’épanouir.

Ça les empêche d’attirer ces femmes-là.

Et ça les empêche de les garder (quand ils parviennent à se mettre en couple avec).

Et ces erreurs, tu peux éviter de les commettre. Je t’explique comment en détail dans l’article.

Tout est là :
=> Trouver la femme parfaite et la garder : le plan d’action simple et efficace

Jacques


Top