Le plan parfait à avoir en tête pour conclure ?

plan-parfait-seductionEst-ce qu’il t’est déjà arrivé de te demander s’il existait un plan parfait pour conclure ?

Tu n’es pas tout seul.

La plupart des mecs normaux, comme toi et moi, se sont déjà posés cette question, tout un tas de fois.

Et c’est normal.

On veut mettre toutes les chances de notre côté pour saisir les opportunités.

Que ce soit une fille qu’on connaît de vue (par exemple une fille qu’on croise souvent à la fac ou au boulot), ou bien la prochaine fille sublime qu’on va croiser dans la rue, dans le métro ou dans le bus…

On veut pouvoir initier le contact de la bonne façon puis bien gérer la suite de l’interaction, sans se planter.

Si tu ne l'as pas déjà fait : passe ton test de SOLIDITÉ pour déterminer si ton attitude est SOLIDE... ou si elle est fragile. Sur les 134 171 gars ayant déjà passé le test, seulement 28 543 ont vraiment un comportement d'homme solide.
Clique ici pour passer le test (13 questions, durée estimée : 2 min)

Ça me rappelle quand j’ai commencé à m’intéresser à la séduction :

Avant de sortir faire des rencontres (que ce soit en boîte de nuit ou dans la rue), je passais un temps fou à chercher quelle serait l’approche parfaite, et avec quoi je pourrais enchaîner.

C’est à peine si je n’écrivais pas un script entier dans ma tête.

Je cherchais LE « game plan » parfait pour faire sensation avec les prochaines filles que je croiserais.

Et quand j’y repense, ça me paraît dingue.

Je me torturais l’esprit pendant des heures chez moi avant de sortir…

À éplucher les forums ou à lire des articles sur internet…

À réfléchir à comment pourraient se dérouler mes futures interactions, jusque dans les moindres détails…

Une véritable masturbation intellectuelle.

Le truc, c’est que malgré le game plan que j’avais mis au point avant de sortir, ça ne semblait pas fonctionner aussi bien qu’espéré

Mais pourquoi ?

Pourquoi ça ne fonctionnait pas aussi bien que sur le papier ?

Cette phrase d’approche était censée fonctionner super bien…

Pareil pour cette technique censée scotcher la fille à mes lèvres…

Je ne comprenais pas.
C’était désespérant.

Sauf que j’étais passé à côté de quelque chose de fondamental.

Avec ce plan que j’avais en tête, je n’étais pas naturel.

Je n’étais pas ancré dans le moment présent.
Je semblais ailleurs.
Je n’étais pas spontané.

Je ne saisissais pas les perches que me tendait la fille.

Je ratais chaque occasion que j’avais de m’intéresser vraiment à elle, et pas à une fille hypothétique que j’avais imaginée chez moi quelques heures avant.

Car chaque personne est différente.
Chaque femme que tu vas aborder sera unique (même si certaines ont des similarités et qu’on retrouve certaines tendances).

Chaque interaction sera unique.

C’est la raison pour laquelle le plan parfait n’existe pas.

Il existe une infinité de combinaisons gagnantes pour chacune des interactions que tu auras.

Ce qui compte, c’est d’être ancré dans le moment présent.

D’être en phase avec la fille que tu as en face en toi.

Et pour ce faire, tu ne peux pas rester collé à un script que tu as dans la tête.

Tu dois sortir de ta tête, pour vivre pleinement l’interaction.

Le plan parfait, c’est justement de ne rien avoir planifié.

Quand on essaie de suivre un plan tout fait, on n’est pas naturel.

Et ça se sent.

Notre interlocutrice a l’impression qu’on a quelque chose à cacher (même si ce n’est pas le cas).

Elle sent que quelque chose cloche.

Elle sent qu’on n’est pas totalement intègre et qu’il y a une embrouille.

Et l’interaction perd de sa beauté.

Ce que je veux que tu retiennes ici, c’est que tu dois arrêter d’essayer de tout planifier.

Je sais que ce n’est pas facile… Que tu penses que tu ne peux pas t’en empêcher…
Moi-même ça m’arrivait.

Mais fais-moi confiance : tu as tout à gagner si tu sors de ta tête et que tu observes vraiment la fille que tu as en face de toi.

Alors la prochaine fois que tu sors, ne prépare rien.
Sauf à la limite une accroche, si ça peut te rassurer.

Tu te sentiras beaucoup moins stressé et bien plus serein.

BONUS : Une attitude qui vous permet de déclencher chez une femme un besoin COMPULSIF de coucher avec vous

Saviez-vous qu’il existe une « faille » dans le cerveau féminin que vous pouvez exploiter pour déclencher chez une femme une envie irrésistible de vous courir après ?

Cette « faille » (récemment percée à jour par deux neuroscientifiques reconnus), je vous en parle en détail dans cet article privé…

Il est encore en ligne jusqu’à la fin de la semaine, et vous allez y découvrir :

👉 Le plus puissant aphrodisiaque naturel qui existe pour une femmeet comment le déclencher rien que par votre attitude : c’est un instinct biologique programmé dans son subconscient, par des millions d’années d’évolution. D’après les neuroscientifiques, « La majeure partie de ces effets comportementaux et hormonaux ont lieu complètement sous le radar, de manière inconsciente »

👉 Une étude révélatrice qui montre avec quelle facilité le désir sexuel d’une femme pour un homme peut être INFLUENCÉet comment quelques petits malins exploitent cette « faille » du cerveau féminin pour coucher régulièrement avec des filles a priori beaucoup trop bien pour eux

👉 Comment INVERSER LES RÔLES en conduisant les belles femmes à tout faire pour vous séduire et vous prouver qu’elles méritent votre affection

👉 Une stratégie de survie du cerveau féminin que vous pouvez exploiter pour déclencher chez une femme un besoin COMPULSIF de vous dragueret de coucher avec vous.

👉 La formule qui conduit une femme à flirter ouvertement avec vouset à faire tout ce qu’elle peut pour se mettre en couple avec vous par peur qu’une autre fille ne vous mette le grappin dessus avant elle

> Voir si c’est encore dispo

Cliquez ici pour accéder à cet article tant qu’il est encore gratuit :

>> Une attitude qui vous permet de déclencher chez une femme un besoin COMPULSIF de coucher avec vous

Solidement,

Jacques

Top