La plus grosse erreur que tu puisses commettre ?

quoi dire à une fille pour l'aborderChaque jour, tu croises peut-être des femmes desquelles tu aimerais bien faire la connaissance

Que ce soit dans la rue, dans les transports, au supermarché, en soirée…

Mais voilà : comme beaucoup de mecs, tu n’oses pas passer à l’action.

Et ce pour tout un tas de raisons :

Ça peut être parce que cette fille semble pressée, occupée, de mauvaise humeur, qu’elle a des écouteurs dans les oreilles, qu’elle te semble trop belle pour toi…

Ou encore parce que tu ignores quoi lui dire, que tu ne te sens pas chaud, que tu te sens trop stressé…

Bref, on est toujours très fort pour trouver tout un tas d’excuses pour ne pas passer à l’action.

Avant, quand je croisais une fille qui me plaisait physiquement mais que celle-ci avait ses écouteurs dans les oreilles, je me résignais, en me disant que j’allais la déranger…

Idem quand la fille marchait vite. Je me disais qu’en l’arrêtant dans son élan j’allais la déranger…

Idem quand la fille semblait faire la gueule…

Et quand j’étais fatigué, j’étais encore moins chaud pour passer à l’action.

Du coup, je loupais plein d’opportunités.

Des opportunités de vivre des aventures épanouissantes et excitantes avec des filles qui m’attiraient.

Et tout ça pour quoi ?

Parce que j’avais peur de me planter.

J’évitais systématiquement les situations qui semblaient un peu plus difficiles.

Je préférais aborder des filles qui me plaisaient un peu moins pourvu que ce fut plus facile…

Du coup, je n’abordais que quand ça « semblait » jouable (je mets « semblait » entre guillemets parce ce n’était qu’une illusion, certaines situations qui me semblaient plus difficiles ne l’étaient en fait pas du tout, voire étaient même plus faciles).

Je n’abordais que quand j’étais à peu près sûr de ne pas me planter (mais je me plantais quand même beaucoup).

Et tout ça pour quoi ?

Pour ne pas me planter.

Pour ne pas commettre d’erreur.

C’est ce qui m’amène à partager avec toi cette phrase pleine de sens de l’écrivain Elbert Hubbard :

« The biggest mistake a man can make is to be afraid of making one. » / « La plus grande erreur qu’un homme puisse faire est d’avoir peur d’en faire une. »

La plus grande erreur que tu puisses faire quand tu croises une fille qui te plait, c’est d’avoir peur de commettre une erreur.

Et ainsi de ne pas l’aborder par peur de te planter.

C’est la plus grosse erreur que tu puisses commettre. Ne pas passer à l’action.

Parce que tu sais quoi ?

En ne passant pas à l’action, tu peux être certain de ne pas obtenir de résultats.

En n’abordant pas cette fille qui t’attire tant, tu peux être sûr qu’il ne se passera jamais rien avec elle.

En revanche, si tu l’abordes, il se peut effectivement que tu te plantes.

Mais il se peut aussi que tu réussisses.

Il se peut que tu suscites chez elle un puissant désir et que ça se termine par une belle aventure.

 Et dans tous les cas, tu n’auras pas commis d’erreur.

Car dans tous les cas, tu te seras renforcé. Même si la fille n’est pas intéressée.

Car ce qu’il faut bien comprendre ici, c’est qu’un échec ne te coûte rien.

Tu ne risques pas d’en ressortir avec un bras en moins ou une blessure grave.

Un échec t’aura fait progresser dans le sens où tu te seras entrainé à agir en présence de la peur.

Tu te seras entrainé à porter tes couilles.

Parce qu’en fin de compte, la clé ce n’est pas d’éliminer la peur.

La clé, c’est d’apprendre à ne pas se laisser paralyser par la peur.

C’est d’apprendre à agir en présence de la peur.

Je ressens encore du stress quand j’aborde une inconnue. Surtout quand je n’ai pas abordé de femmes pendant plusieurs semaines.

Le truc, c’est que j’ai appris à agir en présence de la peur.

J’ai appris à canaliser cette peur afin de la transformer en énergie positive, plutôt que de me laisser paralyser par elle et submerger par des émotions négatives.

La peur, elle te paralyse quand justement tu te focalises trop sur cette peur… Cette peur de commettre une erreur.

Car à ce moment-là, tu lui donnes de l’énergie. Tu la renforces. Et il devient alors de plus en plus difficile de passer à l’action.

D’où l’importance de ne pas se focaliser sur la peur mais de se focaliser sur l’action à effectuer.

Car comme tu l’as compris, la plus grosse erreur que tu puisses faire, c’est d’avoir peur d’en faire une.

La plus grosse erreur que tu puisses faire, c’est de ne pas passer à l’action.

La plus grosse erreur que tu puisses faire quand tu es célibataire et que tu croises une fille qui te plait, c’est de ne rien tenter.

L’inaction n’amène à rien.

L’action amène à quelque chose, même en cas d’échec.

Bien...

Comme tu as dû le remarquer, la timidité est souvent un frein quand on veut aller plus loin avec les femmes qui nous plaisent vraiment, et plus généralement quand on veut s'épanouir en société.

Je t'ai préparé un deuxième article qui contient une méthode pas-à-pas pour développer ton AISANCE SOCIALE, par des petits exercices quotidiens.

Au programme :

Une stratégie BIZARRE pour transformer stress en PLAISIR, et ainsi décupler ton AISANCE auprès des gens...

Un truc que tout le monde IGNORE à propos des hommes ULTRA CONFIANTS (une fois que tu as compris ça, tu acceptes beaucoup mieux tous les petits stress quotidiens)...

La PREMIÈRE CHOSE à faire quand on veut développer son aisance sociale (on passe trop souvent à côté)...

Si tu es introverti ou de nature timide et que tu aimerais acquérir l'aisance sociale d'un extraverti, c'est le moment de regarder ça…

=> Devenir CONFIANT socialement en réalisant des EXERCICES simples, en 15 minutes par jour


Jacques

Top