Comment aborder une femme : 4 clés pour nouer un premier contact avec succès

comment aborder une filleQuand on cherche comment aborder une femme, on trouve de tout et n’importe quoi.

Que ce soit pour aborder une inconnue dans la rue, pour aborder une fille en soirée, pour engager la discussion avec une femme au boulot ou à la fac

On fréquente régulièrement tout un tas d’endroits où il est possible de rencontrer des femmes qui nous plaisent.

Sauf que bien souvent, on ne sait pas comment nouer un premier contact avec les filles qu’on croise.

Et c’est normal :

On a peur de ne pas savoir quoi dire, peur de paraître ridicule, peur d’être rejeté, etc…

Ce qui fait que bien souvent, on ne tente rien. Par peur de l’échec.

Et c’est bien dommage.

Car en ne s’autorisant pas à approcher ces femmes qui nous plaisent, on se coupe de potentielles relations dans lesquelles on pourrait s’épanouir.

Et on se limite aux filles de son entourage, qui ne nous plaisent pas forcément.

La plupart des hommes croisent quotidiennement des inconnues dont ils aimeraient bien faire la connaissance.

Mais leur manque d’expérience et surtout leurs croyances limitantes font qu’ils ne passent pas à l’action.

jolie fille inaccessibleCar des croyances limitantes, il y en a.

On se dit qu’on va ennuyer la fille

On se dit qu’on va la déranger…

Que ça ne se fait pas…

On se dit qu’elle est trop bien pour nous

Tout un tas de croyances qui nous tiennent en laisse.

Et les récriminations hystériques de certaines « féministes » n’arrangent en rien les choses.

Certaines féministes (pas très féminines au passage) font des vidéos pour dénoncer le harcèlement de rue.

Ce qui donne encore moins envie aux hommes de passer à l’action.

Sauf que :

• Ces femmes-là qui ne supportent pas d’être abordées ne représentent qu’une minorité de femmes (malgré ce qu’on pourrait penser).

Et surtout :

Elles oublient de préciser ce qu’elles entendent par « harcèlement ». Le gentil garçon qui tombe sur une vidéo de ce genre se met alors à croire qu’une approche polie et respectueuse peut être rangée dans la case « harcèlement ».

Or, ce que ces pseudo-féministes oublient de préciser, c’est par qui elles sont harcelées quotidiennement…

Et à votre avis, par qui sont harcelées les filles de nos jours ?

Une idée ?

Par des racailles irrespectueuses, qui les traitent de putes et salopes au moindre signe d’indifférence ou de désintérêt.

Et quand vous êtes une femme et que vous vivez ça tous les jours, il y a de quoi péter un câble. Jusqu’à parfois crier sa haine sur internet.

L’erreur, c’est qu’elles oublient de préciser qui les emmerdent. Et semblent en vouloir à tous les hommes, incluant dans le paquet les garçons respectueux et polis, qui ne traiteraient jamais une femme de pute ou de salope.

Et malheureusement, le message d’exaspération de ces filles sur internet ne touche pas la tranche de population réellement concernée. Mais plutôt ces gentils garçons qui n’ont rien à se reprocher.

C’est une des raisons pour lesquelles beaucoup d’hommes osent encore moins aborder.
Par peur d’être vu comme des harceleurs.

Sauf que ce qu’il faut vous dire, c’est que vous ne jouez pas dans la même catégorie que ces types qui harcèlent réellement les femmes dans la rue.

Vous êtes un homme propre sur vous, bien élevé et qui sait se comporter en société.

Et contrairement à ces lâches qui n’ont aucun scrupule à frapper des inconnues, vous n’êtes pas là pour attaquer les femmes physiquement ;)

Il faut bien prendre conscience qu’aborder une femme de la bonne manière, c’est-à-dire de façon courtoise et bien dosée, ce n’est pas du harcèlement.

Maintenant que nous avons balayé les confusions relatives au harcèlement de rue, nous pouvons rentrer dans le vif du sujet…

Et commencer par la première clé d’une approche réussie :

1) Soyez fier de votre démarche :

Beaucoup d’hommes abordent en ayant honte.

Ils parlent avec une petite voix, de peur d’être entendu par d’autres personnes…

Ils se demandent sans arrêt ce que la fille va penser d’eux…

Ils se disent d’emblée que celle-ci va les rejeter…

Ce qui fait que l’interaction ne va pas bien loin.

Et bien souvent, ils n’osent même pas aborder.

Vous devez prendre conscience que :

Quand il s’agit d’aborder une inconnue, les croyances sont déterminantes.

La première fois que j’ai abordé une inconnue, j’ai eu énormément de mal à me lancer :

J’étais persuadé que j’allais être ridicule. Que j’allais me faire rejeter comme une merde… Que la fille en question était trop bien pour moi…

Bref, tout un tas de pensées qui m’empêchaient de passer à l’action.

Et un beau jour, j’ai sauté le pas : j’ai abordé une femme qui me plaisait, sans succès certes, mais c’était pour moi une victoire.

Et désormais, je n’ai aucun problème pour approcher une femme qui me plaît.

Car j’ai ajusté mes croyances.
Et mes nouvelles croyances ont été bétonnées par l’expérience.

Des croyances positives et entrainantes, qui sont en accord avec ce que vous voulez accomplir, ça aide énormément.
Ça vous pousse vers vos objectifs.

Et à l’inverse, des croyances négatives et limitantes, ça vous empêche de passer à l’action.

Donc pensez-y :

Soyez convaincu que les femmes adorent être abordées par des hommes comme vous.
Et qu’elles apprécient votre compagnie.

Rentrons désormais dans des détails un peu plus techniques, avec la deuxième clé d’une approche réussie…

2) Éliminez les tue l’amour :

Ici, on va parler d’erreurs à éviter à tout prix.

Si vous commettez ces erreurs, il y a de fortes de chances pour que vous n’alliez pas bien loin avec les femmes que vous abordez.

Certaines vont vous paraître évidentes, d’autres peut-être un peu moins.

Mais avant de parler de ces erreurs, on va parler de l’impact du physique sur la réussite de vos approches :

Faut-il être beau pour attirer les femmes ?

On croit souvent à tort qu’il faut être beau pour avoir du succès avec les femmes.

Cette croyance est renforcée par de nombreux films et magazines, où l’on voit des mecs beaux séduire des femmes magnifiques.

Cette croyance est aussi renforcée par le fait que dans notre société actuelle, les jolies filles sont souvent en couple avec des mecs « beaux ».

Sauf que ce n’est pas par le physique de ces mecs que ces filles sont attirées.
Mais par leur confiance en eux et l’aura qu’ils dégagent.

Confiance en eux qu’ils ont pu acquérir facilement par leur beauté physique. Contrairement aux mecs moins beaux à qui on a dès le plus jeune âge prêté moins d’attention.

Il y a aussi le fait qu’être beau constitue un indicateur de succès social :

On a tendance à se dire que si un homme est beau physiquement, alors il a plus de chance d’avoir du succès socialement.

C’est pour cette raison qu’un mec beau aura quelques secondes de plus au début de l’interaction pour retenir l’attention de la fille qu’il a abordée.

Mais c’est tout.
Ça s’arrête là.

Être beau ne confère pas plus d’avantages que ça.

J’ai vu des hommes très beaux incapables d’attirer des belles femmes et des mecs moches réussir à captiver et à attirer des femmes magnifiques.

Et être beau présente même un inconvénient : celui d’être pris pour un coureur de jupons. Ce qui conduit les filles à se méfier davantage.

Et pour couronner le tout, un mec « moche » et confiant est bien plus impressionnant qu’un mec « beau » et confiant.

homme attirant

Ayez bien en tête que pour attirer une femme, ce qui compte c’est l’énergie masculine que vous dégagez. Pas votre beauté physique.

Pour vous en convaincre, il vous suffit d’aller faire un tour en Europe de l’Est et de constater que beaucoup de filles canons sont en couple avec des mecs « moches » ou qui n’ont rien de spécial.

Vous en trouverez aussi en France, en cherchant un peu.

Ceci étant dit, il y a tout de même certains pièges qui relèvent du physique que vous devez à tout prix éviter…

Ces pièges vont peut-être vous sembler évidents, mais ils sont tellement importants à avoir en tête que je ne pouvais pas ne pas en parler.

En commettant les erreurs suivantes, vous communiquez à la fille que vous avez une faible valeur sociale.

En d’autres termes, ça l’amène à se dire qu’elle est trop bien pour vous.

Et ça anéantit l’attirance qui pourrait exister entre vous.

Ces erreurs, les voici :

• L’haleine :

Une mauvaise haleine, c’est repoussant.
Ça communique que vous avez une faible valeur sociale.

Alors assurez-vous d’être au point à ce niveau-là.

Ayez conscience qu’il est difficile de sentir sa propre odeur, du fait qu’on y est habitué.
Donc n’hésitez pas à demander un avis honnête de la part de votre entourage.

Et si malgré le fait que vous vous brossez les dents régulièrement une mauvaise haleine persiste, pensez à utiliser un fil dentaire.

Et munissez-vous éventuellement de chewing-gum.

• L’hygiène dentaire :

Vous vous doutez bien que si vous avez les dents pourries, vous renvoyez l’image d’un mec qui a une faible valeur sociale.

Vous donnez même l’impression d’être un clochard…
Sans parler de la mauvaise haleine qui ça entraine…

Alors soyez au point à ce niveau-là.

Si c’est nécessaire, consultez un dentiste et n’hésitez pas à y mettre le prix.

• Les poils dans les narines ou dans les oreilles :

Les poils qui sortent du nez ou des oreilles, ça communique une faible valeur sociale.

Un mec qui a un minimum de succès socialement se prendrait quotidiennement des remarques sur ces poils.

La bonne nouvelle, c’est qu’il vous suffit d’une pince à épiler ou de petits ciseaux pour régler ce problème.

• Les cheveux :

Faites en sorte d’avoir une coupe de cheveux qui ne soit pas repoussante ou ringarde.

Si vous avez besoin de modèles, je vous invite à aller jeter un œil aux magazines de mode masculins.

Si vous avez une calvitie et que ça vous pose problème, plusieurs solutions se présentent à vous : le rasage complet du crâne, la micro-pigmentation, le traitement anti-chute, ou encore les implant capillaire (je préfère la première solution, qui est la plus simple et la plus naturelle).

• Les vêtements :

style vestimentaire et rencontresQue vous le veuillez ou non, les vêtements sont le reflet de votre status social.

Si vous vous habillez comme un clochard, vous serez considéré comme un clochard.

Si vous vous habillez comme un homme d’affaires, vous serez considéré comme un homme d’affaires.

Ces deux exemples sont un peu extrêmes, certes, mais c’est pour que vous comprenez bien l’impact que peut avoir la façon de vous habiller.

Ayez bien en tête que l’inconnue que vous allez aborder n’a que ces éléments pour émettre un premier jugement à votre égard.

Donc faites en sorte d’adopter un style vestimentaire qui véhicule un certain status social.

Si vous avez besoin d’inspiration, vous pouvez jeter un œil à certains blog sur le sujet, comme le blog Bonne Gueule (je n’ai aucun partenariat avec eux, c’est simplement qu’ils donnent de bons conseils).

Pour faire simple, habillez-vous comme un adulte propre sur lui, et pas comme un ado ou un mec bizarre.

Bien…

Les points précédents vous ont peut-être parus évidents, mais ils sont tellement importants que je ne pouvais pas ne pas en parler.

Maintenant que nous avons passé en revue ces erreurs éliminatoires, nous pouvons enchainer sur la troisième clé d’une approche réussie…

3) Ajustez votre langage corporel :

Le langage corporel est, avec votre style vestimentaire, la première chose que va voir la femme que vous abordez.

La façon dont vous bougez votre corps, votre expression faciale, votre regard… constituent des canaux de communication par lesquels passe une partie conséquente de votre message.

Plus de 70% de votre message passe par le non-verbal.
Moins de 30% passe effectivement par les mots en eux-même.

D’où l’importance d’adopter un body language qui colle au message que vous voulez faire passer et qui véhicule un haut statut social.

Sauf que sur le langage corporel, on trouve de tout et n’importe quoi.

Certains « coachs » ou « experts » en séduction vous diront qu’il est mieux de se tenir de telle ou telle façon, de s’asseoir de telle ou telle façon, etc… De quoi être complètement perdu.

Ne vous prenez pas la tête avec ces conneries.

Adopter un langage corporel attirant, c’est plus simple qu’on ne le pense :

Un langage corporel confiant, c’est simplement un langage corporel détendu et relaxé.

Vous pouvez très bien avoir les bras croisés ou les mains dans les poches et véhiculer de la confiance et un status social élevé.

Et à l’inverse, vous pouvez très bien adopter une posture dominante et paraître peu confiant.

La clé, c’est d’évacuer la tension présente dans votre corps.

De faire des mouvements fluides et lents. Des mouvements qui soient décontractés et pas déclenchés par du stress.

Adoptez une expression faciale sereine en détendant les muscles de votre visage.

Mais ce n’est pas tout…

Le regard joue aussi un rôle capital :

Regardez votre interlocutrice dans les yeux.

Fixez un œil, et maintenez le regard quand vous lui parlez.
De cette façon, elle vous trouvera captivant.
Elle trouvera votre regard hypnotisant.

Et bien entendu, au moment d’aborder la fille, souriez.

Dans l’idéal, elle doit savoir pourquoi vous êtes là avant même que vous n’ouvriez la bouche.

4) Employez une phrase d’approche appropriée :

aborder une femme sans se faire rejeterJe parie que vous attendiez cette partie avec impatience :)

La fameuse phrase d’approche…

Quoi dire à une inconnue pour engager la conversation avec elle

La plupart des mecs ne s’intéressent qu’à ce point de l’abordage.

Ils pensent que c’est la phrase d’approche qui fait tout.

Or, c’est loin d’être le cas.

Vous pouvez avoir LA phrase d’approche « parfaite » et vous planter lamentablement.

Et vous pouvez avoir une phrase approche pourrie et réussir votre approche.

Pour deux raisons :

La première, c’est que moins de 30% de votre message passe par les mots.

Et plus de 70% de votre message passe par le langage non verbal : votre langage corporel, le ton que vous employez, la vitesse à laquelle vous parlez, votre regard, etc…

La deuxième, c’est que la phrase d’approche parfaite n’existe pas.

Suivant la situation, l’environnement et la fille que vous voulez aborder, vous n’allez pas utiliser la même phrase d’approche. De façon à ce que votre approche soit unique et personnalisée suivant la fille.

Une phrase d’approche toute faite, ça ne fonctionne pas : la fille se dit que vous avez utilisé cette phrase d’approche sur une dizaine de filles avant elle. Elle n’a pas l’impression d’être unique à vos yeux.

Une bonne phrase d’approche, c’est une phrase d’approche qui est adaptée à la fille que vous abordez et au contexte.

Voici comment je m’y prends, suivant les différents environnements :

Pour aborder une femme dans la rue :

Dans la rue, ou dans tout autre endroit public où la fille que j’ai envie d’aborder est en mouvement, je l’aborde de manière directe :

Je communique d’emblée mon intérêt.
Elle sait que je l’ai abordée parce qu’elle me plait.

Je n’utilise pas de moyen détourné pour initier un premier contact.
Je joue franc jeu.

Je l’approche en lui faisant un compliment personnalisé puis je rebondie sur sa réponse pour créer une conversation.

Cette technique d’approche est la plus efficace quand il s’agit d’aborder une femme dans la rue ou dans un endroit public.

Pour aborder une femme au boulot ou à la fac :

J’engage la conversation avec elle de façon indirecte :

Je m’arrange pour me trouver au même endroit qu’elle quand on a tout deux un peu de temps pour discuter :

À la machine à café, à la cafétéria, au coin fumeur (je ne fume pas, mais ça peut parfois être utile pour engager la discussion avec une inconnue), devant une salle en attendant un intervenant ou un prof, etc…

récupérer le numéro de téléphone d'une femmeJe sexualise la conversation petit à petit.

Par des compliments, ou parfois des touchers.

Une approche directe n’est pas appropriée ici car trop de pression sociale.

Il faut faire les choses de façon à ne pas brusquer la fille.

Vous allez la revoir chaque jour ou chaque semaine.
Vous pouvez prendre votre temps.

Pour aborder une femme en soirée :

Ici, tout dépend du contexte.

Si la fille est entourée de ses amis, une approche directe où je communique mon désir lui mettra trop de pression : une approche indirecte passera mieux.

Si elle est seule, vous pouvez aborder avec succès par une approche directe, en communiquant d’emblée votre intérêt pour elle.

En soirée (que ce soit à une soirée chez des amis ou bien à une soirée en boîte), le must reste tout de même d’utiliser une approche indirecte, mais suite à laquelle vous allez sexualiser rapidement l’interaction.

Vous pouvez rapidement basculer vers une conversation excitante en raison de l’ambiance de soirée.

Comment pouvoir aborder une femme avec succès ?

Être capable d’aborder une femme avec succès, c’est comme tout : ça demande un peu d’entrainement.

Vos premières approches ne seront probablement pas les meilleures.

Mais vous verrez qu’après avoir abordé quelques inconnues de façon séduisante, vous vous sentirez plus à même de passer à l’action.

Et les femmes seront de plus en plus réceptives à votre approche.

Je vous ai préparé un deuxième article dans lequel je vous explique comment séduire une fille par SMS, de A à Z.

Vous allez y apprendre :

• Les techniques précises pour rendre une fille ACCRO en utilisant des textos

• Un petit truc astucieux pour EXCITER sexuellement une fille par SMS (sans passer pour un pervers ou un mec en manque), et ainsi lui donner envie d'aller plus loin avec vous

À quel moment PRÉCIS vous pouvez PROPOSER un RENDEZ-VOUS à une fille par texto, en étant quasi certain qu'elle acceptera avec enthousiasme…

Si vous en avez raz-le-bol de galérer à revoir les filles dont vous avez pris le numéro, ce qui suit devrait vous plaire…

=> Séduire une fille par SMS : le système INÉDIT, simple et rapide


Jack

Top