Inner game : 10 façons de développer son inner game pour avoir confiance en soi

comment avoir confiance en soiQuand il s’agit d’attirer les filles et de progresser en séduction, l’inner game joue un rôle clé.

Développer son inner game devrait être une des priorités de tout séducteur efficace.

Ou plus généralement de tout homme souhaitant développer sa personne (pensez développement personnel).

L’inner game, on en entend souvent parler quand on s’intéresse un peu à l’attirance homme-femme et au game.

Un inner game solide, c’est ce qui nous permet d’être chaud, d’être motivé et de savoir passer à l’action quand il le faut.

Un inner game solide, ça nous permet de savoir faire des choix judicieux aux moments fatidiques.

Un inner game solide, ça nous permet d’avancer sans jamais se décourager.

D’où l’intérêt de le travailler quand on veut s’améliorer, que ce soit avec les filles ou dans la vie en général.

Un bon inner game vous permettra d’aborder facilement les inconnues qui vous plaisent, de gérer sans pression la conversation avec elles, d’apprécier pleinement l’échange, et bien entendu de conclure… et de revoir la fille par la suite.

Un bon inner game, ça peut tout changer.

Mais l’inner game, c’est quoi au juste ?

Inner game – définition :

L’inner game, traduit littéralement, c’est votre jeu intérieur. Votre game intérieur.

C’est ce qui se passe à l’intérieur de vous, dans votre tête, dans votre corps.

Ce sont les pensées qui occupent votre esprit à un moment donné, et la façon dont vous gérez ces pensées.

L’inner game représente votre réalité intérieure.

Et cette réalité intérieure a un impact direct sur la façon dont vous vous comportez à l’extérieur.

Tout est intimement lié à votre inner game.

Si vous avez un inner game pourri, vous n’aurez pas vraiment la maîtrise de votre attitude. Celle-ci ne sera pas à la hauteur.

Tandis que si vous avez un inner game solide, vous adopterez facilement et naturellement une attitude attirante et contrôlée.

On peut voir l’inner game comme les fondations de votre attitude.

Il n’est pas visible, mais c’est sur lui que repose toute votre attitude, la façon dont vous interagissez avec les autres et votre détermination à réaliser vos projets.

Avec un inner game solide, vous progresserez bien plus rapidement que la moyenne.
Et avec bien plus de plaisir.

Comment travailler son inner game :

Dans les lignes qui suivent, vous allez découvrir 10 façons de travailler votre inner game.

Vous n’avez pas besoin de toutes les employer pour développer votre inner game, mais les avoir en tête et y avoir recours aux moments où l’on hésite à passer à l’action pourra vous aider à prendre les bonnes décisions.

Ce que vous devez avoir en tête, c’est qu’un inner game solide ne s’obtient pas du jour au lendemain.

Des fondations solides requièrent un effort de construction régulier. De plusieurs semaines, de plusieurs mois, voire de plusieurs années.

Mais si vous êtes assidu, vous pourrez observer des résultats relativement tôt.

Au bout de quelques jours, vous vous sentirez déjà plus en confiance, et vous saurez que vous serez sur la bonne voie.

La clé, c’est d’avoir en tête les façons de faire qu’on va voir juste en-dessous, puis de les mettre en application le plus souvent possible, dès qu’on en a l’occasion.

C’est ainsi que vous progresserez rapidement.
Et que vous travaillerez votre inner game de manière efficace.

C’est parti :

1) Sortir de sa zone de confort :

Quand vous restez toujours dans votre zone de confort, c’est-à-dire dans des situations qui sont confortables, qui ne vous font absolument pas peur, votre inner game s’affaiblit.

Votre inner game, vous pouvez le voir comme un muscle :

Si vous ne le sollicitez jamais, il perd en puissance et devient plus petit.

Et à l’inverse, si vous l’entrainez régulièrement, avec des poids de plus en plus lourds, alors il est contraint de devenir plus puissant et de grossir.

Si vous ne sollicitez jamais votre muscle inner game, celui-ci ne va jamais devenir plus puissant.

Si vous restez toujours chez vous, à ne rien faire de stressant (par exemple avachi devant la télé, ou bien à jouer à des jeux vidéos), votre inner game n’évoluera pas. Ou pire : il pourra même régresser.

C’est la raison pour laquelle vous devez faire en sorte de sortir régulièrement de votre zone de confort.

inner game traductionSortez de chez vous.

Quand vous avez l’occasion de faire quelque chose qui vous met un peu mal à l’aise, foncez.

Forcez-vous à aller au-delà de vos appréhensions.

Forcez-vous à vous mettre dans des situations inconfortables.

Et vous verrez que ces situations deviendront rapidement confortables.
Et que vous aurez élargi votre zone de confort.

Ce qui sera un signe que votre inner game sera devenu plus puissant, comme un muscle qui peut soulever des charges plus lourdes.

2) Répéter :

L’expérience joue un rôle clé dans le développement de votre inner game.

En vous mettant le plus régulièrement possible dans des situations qui sollicitent votre inner game (comme par exemple aller aborder une inconnue dans la rue), celui-ci se développera de manière solide.

Le meilleur moyen d’acquérir un inner game solide et durable, c’est la répétition.

C’est de répéter constamment les actions qui vous permettent de le rendre plus puissant.

C’est comme pour apprendre une langue : un moyen efficace de s’accaparer une langue étrangère et de rendre l’usage de celle-ci naturel, c’est d’écouter tous les jours des podcasts en cette langue.

C’est d’avoir constamment dans les oreilles des personnes qui parlent en cette langue.

Au bout d’un moment, certains mots nous viennent naturellement.

Quand on hésite entre un mot et un autre, entre une forme grammaticale et une autre, notre inconscient va chercher parmi toutes ces informations audio qu’il a stockées et, bien souvent, on trouve intuitivement le bon mot ou la bonne forme.

C’est notre intuition qui fait le boulot, parce qu’en amont on lui a donné de quoi faire le travail.

Pour l’inner game, c’est le même principe :

En multipliant les expériences, en vous confrontant le plus régulièrement possible à des situations vous amenant à développer votre inner game, vous développez celui-ci de manière profonde et durable.

3) Utiliser l’auto-suggestion :

L’auto-suggestion, ça consiste à se répéter des phrases positives et entrainantes.

Par exemple :

  • « Je m’améliore de jour en jour »
  • « J’aime tenter des choses nouvelles »
  • « Je suis un mec ultra confiant »
  • « J’adore aborder les inconnues »
  • « Je suis persévérant »
  • Etc…

Vous vous prenez 3-4 phrases qui vous amènent dans la bonne direction, et vous vous les répétez au moins une dizaine de fois chaque jour, en essayant de les vivre au maximum.

Vous verrez qu’au bout de quelques jours ou de quelques semaines, votre inner game s’alignera sur ces pensées positives.

inner game intenseVotre inconscient fera en sorte de faire coller votre attitude à cette nouvelle réalité.

Ça peut paraître un peu con comme stratégie, mais ça fonctionne.

La plupart des mecs qui l’ont testée ont été bluffés par les résultats.

Il faut juste être patient et le faire tous les jours.

4) Tenter des choses nouvelles :

Aller vers l’inconnu, habituer votre cerveau à traiter avec ce qu’il ne connaît pas.

Vous l’aurez probablement remarqué : l’esprit humain n’aime pas le changement.

Instinctivement, on préfère rester dans notre zone de confort. On préfère se cantonner à ce qu’on connaît et à ce qui nous est familier.

C’est la raison pour laquelle on est souvent un peu mal à l’aise dans des situations inhabituelles ou avant de tenter quelque chose qu’on n’a jamais fait.

L’instinct de survie qu’on a développé au cours des derniers millénaires (ou plutôt dizaines de millénaires) y est probablement pour quelque chose.

Vous devez simplement avoir conscience qu’il est normal que vous soyez mal à l’aise face à l’inconnu.

C’est en vous forçant à tenter des choses nouvelles que vous parviendrez à prendre conscience que souvent, la peur de l’inconnu n’est pas justifiée.

C’est ainsi que vous apprendrez à connaître vos modes de pensées, et que vous développerez un inner game qui vous tire vers le haut.

5) Faire des choses qui vous font un peu peur :

Vous forcer à agir en présence de la peur vous permet de développer efficacement votre inner game.

En vous habituant à aller au-delà de vos peurs, vous vous habituez à être fier de vous.

Car réussir à passer à l’action en présence de la peur, c’est toujours gratifiant.
On se sent fier de nous. On se sent plus fort.

En vous habituant à faire des choses qui vous font peur, vous amenez votre esprit à associer plaisir et peur.

De cette façon, vous allez être naturellement attiré par les situations un peu stressantes.
Car vous verrez au-delà du stress de cette situation :

Vous aurez à l’esprit les émotions positives et la fierté que vous retirerez du passage à l’action.

6) Le sport :

Se mettre à un sport, être assidu dans sa pratique et chercher constamment à progresser, ça permet de développer son inner game de manière efficace.

Car vous vous entrainez à être assidu, à agir en situation inconfortable, à dépasser vos limites.

Vous acquérez une certaine discipline.

Et tout ceci déteint de manière positive sur votre mental.

Vous prenez des bonnes habitudes mentales dans un domaine. Et vous pouvez reporter ces bonnes habitudes dans d’autres domaines.

En plus de ça, le sport permet d’entretenir votre corps, de le rendre plus solide, et d’acquérir une compétence souvent utile.

Ne passez pas à côté ;)

7) Se lancer dans un projet :

Comme pour le sport, vous lancer dans un projet et vous y tenir vous permet de travailler votre sens de la discipline, d’acquérir de bonnes habitudes et de vous dépasser.

combattivitéC’est encore une dimension dans laquelle vous pouvez solliciter votre inner game, et ainsi le rendre plus puissant.

Avoir des projets ambitieux, pour lesquels on se donne à fond, ça permet d’avoir un vrai moteur dans la vie.

Ça permet d’avoir cette énergie positive qui montre qu’on vit la vie qu’on a envie de vivre.

Et ça déteint de manière positive et constructive sur notre inner game.

8) Apprendre à se recentrer sur soi :

Un mec solide est un mec qui sait contrôler ses émotions.

Pas comme tous ces fragiles qui s’offusquent sur les réseaux sociaux en étant constamment dans l’émotionnel et en laissant complètement de côté leur raison.

Les gens qui sont incapables de contrôler leurs émotions sont facilement manipulables. On peut les amener à penser ce qu’on veut, en obstruant leur capacité de raisonnement par des vagues émotionnelles fortes.

Ne soyez pas comme ces fragiles incapables de penser comme eux-mêmes.

Apprenez à contrôler vos émotions.

Un moyen simple de reprendre le contrôle de soi quand ça chauffe, c’est d’adopter une respiration lente et contrôlée (4-6 cycles inspiration-expiration par minute). Et de ne penser à rien d’autre qu’à sa respiration.

Au bout de quelques secondes ou quelques minutes, vous vous sentez déjà bien plus en contrôle.

Et quand vous êtes en proie à la colère ou que vous êtes sur le point de perdre vos moyens, prenez conscience de vos émotions :

Prenez conscience que ce ne sont que des émotions et qu’elles ne sont que passagères.

Observez ces émotions avec un regard extérieur.

Observez les effets qu’elles produisent sur vous, de manière objective.

Elles n’auront alors plus d’emprise sur vous, et vous pourrez les laisser les partir.

9) Lire :

Au lieu de regarder des vidéos à la con sur Youtube ou de vous abrutir devant la télé (vous ne devriez même pas en avoir), lisez des bouquins sur la confiance en soi, sur la virilité, sur la réalisation de projets, etc…

En faisant baigner votre cerveau dans ce genre de contenu, vous allez donner la possibilité à votre inconscient de vous aider dans des situations inconfortables.

développer sa confiance en soiC’est le même principe qu’avec les podcasts pour apprendre une langue étrangère.

Vous faites rentrer dans votre inconscient des informations que vous pourrez utiliser d’instinct à un moment ultérieur.

Mais l’intérêt de la lecture ne s’arrête pas là…

Lire vous permet de vous ouvrir de nouveaux horizons.

Ça vous permet d’apprendre des choses qui pourront vous aider dans votre vie.

Mais aussi des choses intéressantes que vous pourrez partager lors de discussions avec des gens (ou avec une fille que vous voulez séduire).

10) Savoir se remettre en question :

Je me rappelle quand j’étais au lycée de certains mecs qui étaient incapables de se remettre en question.

Par fierté ou par orgueil, ils ne voulaient pas admettre qu’ils avaient des choses à apprendre et qu’ils pouvaient évoluer.

Un peu comme ces mecs qui n’arrivent pas à attirer les filles mais qui, par fierté, ne veulent rien savoir sur la séduction. Car ils se disent au-dessus de ça.

Et à votre avis, où en sont ces mecs-là aujourd’hui ?

Toujours au même niveau.

Ils sont seuls. Ont abandonné en se disant qu’ils n’ont pas besoin de ça.

Et les mecs qui ont su se remettre en question ?

Les mecs qui ont su admettre qu’ils avaient des choses à apprendre et qu’ils pouvaient s’être trompés sur certaines choses ?

Au sommet.
Ou en tout cas ils sont bien partis pour aller loin.

Pour développer votre inner game, vous devez savoir vous remettre en question.
C’est comme ça qu’on progresse et qu’on évolue.

Je ne vous dis pas non plus de toujours vous remettre en question : quand vous êtes certain d’avoir raison, vous devez maintenir vos positions (par exemple dans un débat, quand vous avez étudié le sujet en profondeur et que vous savez que la personne en face n’a pas assez d’éléments pour juger).

Mais en règle générale, acceptez le fait que vous avez toujours à apprendre. Que vous pouvez toujours progresser.

Soyez ouvert aux éventuelles possibilités.

C’est ainsi que vous développerez un inner game en béton ;)

Je vous ai préparé un deuxième article qui contient une méthode simple en 7 étapes concrètes pour avoir la TCHATCHE avec les filles... et en FINIR une bonne fois pour TOUTES avec les râteaux.

Vous allez y apprendre :

Pourquoi un bon body language seul ne suffit PAS pour CONCRÉTISER avec une fille qui vous plaît...

La raison fondamentale qui fait qu'une fille est attirée par un mec (et comment en tirer profit pour aller plus loin avec elle)...

Les 2 grands types d'émotions que vous devez faire ressentir à une femme pour la faire VIBRER...

Si vous avez l'occasion de tester ces techniques sur une fille qui vous plaît, c'est le moment ou jamais. Et c'est beaucoup plus simple que beaucoup de gens ne pensent :

=> La nouvelle façon 2016 de faire VIBRER les femmes qui VOUS plaisent


Jack

Top