Etre Hard To Get : dans quel piège ne pas tomber ?

Etre Hard To Get

Hard To Get (H2G pour les intimes) signifie littéralement « Difficile à Avoir » ou « Difficile à Obtenir ».

Être Hard to Get, ça vous permet de vous présenter comme un challenge.

L’intérêt ? Bien souvent les femmes désirent ce qu’elles ne peuvent avoir.

Être hard to get est donc un moyen puissant pour attirer les filles.

Mais il y a une erreur à ne pas commettre avec cette stratégie.

Dans les lignes qui suivent, vous allez découvrir un piège dans lequel vous ne devez pas tomber quand vous faites en sorte d’être H2G.

Etre Hard To Get

Pourquoi et comment être H2G ?

Pourquoi être H2G ?

Etre H2G vous permet d’augmenter votre pouvoir d’attraction sur le sexe opposé.

Car on désire d’autant plus une chose qu’elle est rare et difficile à obtenir.

C’est pareil pour les êtres humains. Si vous paraissez trop facile à avoir, si vous semblez une proie facile et prêt à tout pour coucher avec n’importe qui, peu de filles voudront de vous.

En revanche, si vous paraissez difficile à avoir et que vous représentez un challenge, une quantité bien plus conséquente de femmes sera attirée par vous.

Comment être H2G ?

Etre Hard To Get, c’est déjà ne pas être acquis.

Votre cible ne doit pas pouvoir se dire : « C’est bon celui-là c’est dans la poche, j’en fais ce que je veux quand je veux, c’est du tout cuit ».

Voici ce qu’elle devrait se dire : « Ce mec a l’air vraiment intéressant, ça me dirait bien d’aller plus loin avec lui mais est-ce que c’est réciproque ? Il doit avoir le choix entre beaucoup de femmes… ».

Concrètement, il s’agit d’adopter un comportement de mâle alpha et de savoir se montrer détaché. Vous devez (subtilement) communiquer à votre cible que vous menez une vie sociale riche et dynamique.

Hard To Get : commettez-vous cette erreur ?

Je suis parmi les premiers à dire qu’il faut se montrer hard to get pour séduire efficacement, mais j’aimerais vous parler d’un piège dans lequel je suis tombé il y a quelques années en me prenant à mon propre jeu :

J’étais TROP hard to get.

Je m’étais bâti un personnage ultra attirant mais en même temps ultra hard to get.

Le côté positif c’était que les filles me trouvaient réellement attirant. Le côté négatif en revanche, c’était que les filles cessaient de me voir comme un amant potentiel car elles me croyaient « trop bien » pour elles. Elles pensaient que j’étais carrément hors de portée, « out of their league » comme diraient les anglophones.

Et le pire dans tout ça, c’était que du fait que j’étais trop H2G, je tentais moins d’approches : je prenais moins de risques afin de conserver cette image hard to get. Je paraissais inaccessible et certaines filles allaient même jusqu’à penser que j’en faisais trop.

Voici donc mon conseil : n’en faites pas trop. N’ayez pas peur de vous montrer vulnérable.

Montrez-vous un minimum accessible et ne soyez pas trop hard to get.

Il y a un juste milieu : vous ne le trouverez pas tout de suite mais quand vous aurez trouvé le bon dosage, celui qui vous correspond, votre jeu de séduction aura gagné considérablement en efficacité.

Je vous ai préparé un deuxième article qui contient une méthode simple en 7 étapes concrètes pour avoir la TCHATCHE avec les filles... et en FINIR une bonne fois pour TOUTES avec les râteaux.

Vous allez y apprendre :

Pourquoi un bon body language seul ne suffit PAS pour CONCRÉTISER avec une fille qui vous plaît...

La raison fondamentale qui fait qu'une fille est attirée par un mec (et comment en tirer profit pour aller plus loin avec elle)...

Les 2 grands types d'émotions que vous devez faire ressentir à une femme pour la faire VIBRER...

Si vous avez l'occasion de tester ces techniques sur une fille qui vous plaît, c'est le moment ou jamais. Et c'est beaucoup plus simple que beaucoup de gens ne pensent :

=> Avoir la TCHATCHE avec les filles et en finir une bonne fois pour toutes avec les râteaux


Jack

Top